Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 15:17

Contexte : la discussion a lieu dansle hall d'entrée de mon boulot *, pas au restau ou autour d'un café. Il n'y a personne en vue, mais c'est un lieu de travail, et de passage.

 

Protagonistes : L. , qui vient d'avoir une petite fille cet été, et votre dévouée Petit Poison. Collègues, copines mais sans plus, parce que L. vient d'arriver dans la boîte.

 

(...)

 

L : Et sinon, ça va ?

PP : Oui, pas de souci ... Enfin un petit truc qui me chifonne, j'ai une fuite de plomberie.

L : Ah, les fuites urinaires de la grossesse, c'est normal...

PP (en s'étouffant à demi) : Euh, je parlais de l'arrivée d'eau de ma salle de bains ...

 

STOOOOP !

 

Non mais sans rire ? Qu'est-ce-qui peut bien se passer en l'espace d'une grossesse pour qu'une fille normale, intelligente, qui a de la conversation, qui vient toujours au bureau maquillée et toute jolie (et donc, qui aime se montrer sous un jour agréable), puisse en arriver à penser qu'il est opportun de parler de fuites urinaires d'un ton badin, entre collègues, entre une feuille de sécu et un bulletin de salaire ???

 

Je crois que le pire, c'est que j'ai eu exactement le même échange avec UN collègue cinq minutes après.

 

Et vous, vous aimez parler de vos fuites urinaires en public ??? **

 

 

 

 

* (j'ai dû passer signer un papier, je ne m'amuse pas à retourner au boulot pour le plaisir ;)

 

** (Mais pour que ce soit bien clair, et pour rassurer les femmes enceintes qui ont lu partout que c'était inévitable, tout va bien, merci !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 12:58

Et voilà ...

 

Officiellement, aujourd'hui, ma grossesse entre dans son dernier mois.

 

Parfois, je trouve que c'est passé très vite, et parfois, j'ai l'impression que le mois de décembre n'arrivera jamais.

 

Parfois, j'aimerais que ça se termine, parce que c'est fatiguant (surtout la nuit quand Azuki décide de danser la salsa), parfois même douloureux, et parfois, je me dis que ce n'est pas prêt de se reproduire, et ça me donne envie en profiter...

 

Parfois, j'ai l'impression de toucher du doigt le changement qui point à l'horizon, et parfois, j'ai du mal à faire le lien entre mon gros ventre qui remue et le bébé qui va bientôt naître.

 

D'une façon générale, j'ai bien aimé la grossesse, jusqu'ici en tout cas ! J'ai eu la chance de pouvoir avoir une vie presque normale (excepté les heures et les heures de sommeil du premier trimestre, et les nausées qui ont duré presque aussi longtemps ) pendant ces huit mois. Pas de soucis médicaux, un poids qui reste raisonnable, pas trop d'envies, pas de sautes d'humeur ( mon chéri dirait que c'est parce que, pour une fois, j'ai pris la peine de me reposer quand je sentais que j'en avais besoin.)

 

Très honnêtement, je m'attendais à être plus crevée, plus chamboulée, plus "à vif". Egalement, à avoir à subir plus de remarques à propos de mon alimentation, à propos du suivi et de la maternité que nous avons choisi, à propos des choix éducatifs que nous pensons avoir faits (même si nous savons qu'il est plus que possible que nous changions d'avis sur quelques points ! ) . J'entends d'ici la question "de la part de qui, les remarques ? " Et bien, d'un peu tout le monde et n'importe qui, vu que visiblement, ça regarde tout le monde, comme tout le monde s'arroge le droit de toucher une femme enceinte, de lui demander si elle souhaite allaiter... Sauf qu'en fait, ça non plus, je n'y ai pas eu droit ... J'ai eu droit à des tas de questions sur mon poids et sur ma/notre décision d'allaitement ou non, mais je les ai éludées quand je n'avais pas envie d'y répondre, tout simplement !

 

C'est presque du gâchis, vu à quel point je suis sereine en ce moment , j'aurais pu gérer toutes ces contrariétés les doigts dans le nez ! Ceci dit, j'ai l'impression d'avoir engrangé un "capital zen" qui me sera bien utile pour la fin de la grossesse !

 

Alors que les remarques après la naissance, avec mes deux-trois réveils nocturnes, mes cernes et mes angoisses, je ne suis pas sûre que je vais pouvoir les encaisser de la même manière, même avec mon super mari pour veiller sur moi et intervenir quand je vais me mettre à bouillir !

 

Vous connaissez également mes difficultés avec le monde médical, et ça aussi, finalement, ça s'est très bien passé. Non que je me sois soumise-de-bon-coeur-pour-la-santé-de-mon-bébé-qui-compte-plus-que-tout-au-monde-alors-faites-pas-l'enfant (je cite une gynéco que je n'ai jamais revue, et pour cause !) , mais parce qu'au contraire, j'ai rencontré pas mal de gens super, et que je n'ai eu aucun souci à faire respecter mes choix.

 

Quant à ceux, au sein du milieu médical, qui n'ont pas réussi à m'entendre sans chercher à me juger ou à me faire culpabiliser (il y en a quand même eu), j'ai décidé de ne pas leur accorder de crédit, parce qu'on peut tout à fait exprimer un fait scientifique, ou même un avis, sans chercher à infantiliser son interlocuteur/trice et à le/la blesser pour se faire obéir (et surtout éviter de remettre en question ses propores petites habitudes)

 

J'avoue que je me suis préservée et protégée au maximum, alors que j'aurais sûrement pu faire plus d'efforts.

 

Cependant, je n'ai jamais pris de décisions susceptibles de nuire à notre bébé, et ce, tout en respectant mes convictions. Quand j'ai présenté un "symptôme" un peu anormal,et que pour poser un diagnostic fiable, il a vraiment fallu faire des efforts, j'ai accepté d'entendre pourquoi et comment, de la part de personnes qui n'ont jamais cherché à me forcer, mais à me convaincre. Comme la discussion était possible, ces personnes ont, elles, accepté d'entendre mes doutes et mes craintes, et ont tout fait pour m'éviter ce qui me paraissait insurmontable. Fianlement, grâce à ce comportement respectueux et empathique, j'ai pu prendre sur moi au maximum de mes capacités, sans franchir la ligne rouge de ce que j'aurai fait vraiment, vraiment à contrecoeur. J'ai toujours eu le temps de la réflexion, le temps du choix. C'est important, car j'ai le sentiment d'avoir fait, au final, ce qui est juste.

 

Rien de constructif, j'en ai peur...

 

Si ce n'est de dire et de répéter que si on s'entoure correctement et qu'on arrive à poser les limites dans le calme (bon, il faut aussi avoir la chance d'avoir des interlocuteurs un minimum compréhensifs !), on peut avoir une grossesse tout à fait sereine et agréable, malgré ses angoisses, ses doutes, malgré ce qu'on entend partout sur la prétendue nécessité d'accepter "de jouer le jeu" et de gentiment entrer dans le rang, aussi bien vis-à-vis "des gens" (qui vous tripotent ou vous posent des qustions auxquelles vous ne souhaitez pas répondre) que du monde médical.

 

Comme dirait la pub ou presque, vous, votre grossesse, votre bébé, votre chéri(e), votre parenthèse enchantée, vos règles...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 20:04

Puisque c'est vous qui avez choisi, voici donc un rapide bidouillage de photos vous montrant l'autre coté de la chambre.

 

Les plus observateurs auront remarqué qu'il y a un angle qui n'est jamais sur les photos, c'est parce qu'on y entasse les cartons de choses qu'on reçoit et qui sont en attente de lavage / rangement , mais surtout parce que le fauteuil destiné à le meubler a pris ses quartiers au salon pour le moment !

 

azuki-2.jpg

 

Moi, je trouve qu'on se sent bien dans cette pièce ...

 

(Et qu'on a du bol, les trucs récupérés ou dont la destination a été modifiée vont plutôt bien ensemble !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 15:12

Les gens raisonnables se lèvent toujours à l'heure
Ils n'oublient jamais leur cartable, font bien gaffe de rien abîmer

 

DSCI0013.jpg

Angleterre 2007, partie seule !


Ils mettent toujours une ou deux pièces de plus dans les horodateurs

Alors ça énerve les autres, qui les traitent souvent de pédés

 

P1040364--640x480-.jpg


Refrain : Les gens raisonnables n'ont pas la belle vie
Ils regardent les gens pas raisonnables et bien souvent ils les envient

 
Les gens raisonnables ne font jamais comme bon leur semble
Ils ne traitent personne de minable, ne s'agacent pas dans leur voiture

 

2012-01-04 18.31.22

J'ai démissionné de 2 CDI pour arriver derrière ce bureau...

Et j'ai failli perdre ce poste pour avoir refusé de participer à un complot dégueulasse.

 

 

Et si jamais quelqu'un les blâme, même si ils savent qu'ils ont raison
Pour ne pas risquer l'incartade,ils s'excusent ou bien ils s'en vont ...

 

 

P1040941 [640x480]

Irlande 2009. Financièrement, une folie ...

 

Les gens raisonnables n'ont pas la belle vie
Ils regardent les gens pas raisonnables et bien souvent ils les envient

 

pagephoto

Une "auberge" végétarienne, bio

et qui n'avait jamais fait de mariage...

 

Les gens raisonnables se prennent la tête des mauvais jours
Et des années insupportables passées à se faire oublier

 

Mariage 3756 [640x480]

Une robe en draps, que j'ai moi-même cousue à 70%

 

Ils font toujours tout dans les règles et quand les règles sont injustes
Ils frappent du poing sur la table et se rassoient pour se calmer

 

Les gens raisonnables n'ont pas la belle vie
Ils regardent les gens pas raisonnables et bien souvent ils les envient

 

japon 376 [640x480]

Un demi mois de mon salaire pour aller sur cette île...

 

Les gens raisonnables ont plein de doutes, trop de soucis
Donc moins de souvenirs dans leur sac, à la fin de leur vie

 

http://img.over-blog.com/640x425/4/51/81/58/Photo-757.jpg

 

A bon entendeur...

 

(Edit : Source : Les gens raisonnables, Mickey 3D)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 16:34

Je trouve que j'ai pas mal de chance de ce coté-là ... Outre le fait que la grossesse elle-même se passe très bien, j'ai eu affaire à assez peu de personens qui ont essayé de m'imposer leurs récits d'accouchement, de grossesse, de me toucher le ventre ou de me faire des reproches sur ce que je fais ou ne fais pas pour prendre soin du corps où pousse le Haricot Magique.

 

Après, je travaille dans un milieu masculin à 80%, et je n'hésite pas à interposer mes mains ou à dire "non" quand on essaie de me toucher, ou à dire "Je suis désolée, ça ne te regarde pas" suivant la question que l'on me pose. Ceci explique peut-être en partie cela ...

 

Mais aujourd'hui, on m'a raconté une anecdote vraiment rigolote... Commel'amie qui me l'a raconté n'est pas du tout dans le trip bébé - vergetures - vomi, je ne l'ai pas interrompue. Et j'ai bien fait !

 

Monsieur et Madame X, il y a un peu plus de 30 ans, Puy de Dôme...

 

A l'époque, Monsieur et Madame (surtout Madame, pour le coup ^^) souhaitaient un accouchement le plus naturel possible. (Comme quoi, c'est pas nouveau ! ) La péridurale n'existait guère, et ils avaient choisi la maternité la plus physiologique du coin.


Dans cette maternité, il leur a été proposé ce qu'on appellerait maintenant une doula. Son rôle, défini avec eux, était d'être à leurs cotés pendant toute la durée de l'accouchement, leur mettant de la musique, leur lisant des poèmes qu'ils avaient eux-mêmes choisis pour ce jour si spécial ...

 

(Mon amie à Madame X : ) "Et alors, comment ça s'est passé ?

(Madame X : ) "Ben... A la première contraction, je l'ai envoyé chier ! "

 

:D

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 12:42

La chambre d'Azuki a fait des bonds de géant ! (Un peu comme lui / elle dans mon ventre, remarque !)

 

Je ne suis pas parfaitement satisfaite de l'aménagement prévu, parce que l'espace de jeu se trouve coté repos. Et accessoirement, qu'on voudrait mettre un miroir en face de l'espace jeux (merci à notre testeuse pour avoir validé l'idée !!) , et que ça n'est pas possible avec la tapisserie.

 

Voici le projet original, avant / après !

 

avant-apres

 

 

Peut-être qu'en faisant comme ça, ça serait bien :plan-2.jpg

 

 

En attendant, voici le coté rangements / jouets qui ne devrait de toute façon pas être modifié :

 

Avant :

 

http://farm3.staticflickr.com/2357/2225324301_d386ed9a47.jpg

 

 

Après :

 

_DSC0328-1-.JPG

 

_DSC0330-1-.JPG

Vue depuis la porte

 

_DSC0332-1-.JPG

 

Commode en bois massif dénichée sur "Le Bon Coin",

Laque naturelle, bio et lessivable BIOROX

Boutons de tiroir CAST* + Space invaders trouvés sur Etsy.

Stickers, tableau aimanté et meubles hors commode : IK*A (récup, changement de destination ...)

Peinture mur : Peinture murale naturelle BIOROX +

colorant CAST* (les colorants bio étaient en trop gros contenants :/)

 

Vos avis sont les bienvenus ! Et vos idées d'aménagement aussi.

 

Et pour ceux qui ont des doutes, NON, nous ne savons pas le sexe !

Mais les Space invaders, c'est mixte ! (Je prends n'importe qui en duel !)

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 16:42

Parce que bon, y'a vraiment des perles...

 

"Allo, la mutuelle X ?"

"Oui ?"

"Je vous appelle pour un renseignement. je suis adhérente chez vous via mon entreprise,et j'aimerais connaître les remboursements des dépassements d'honoraires pour un accouchement..."

"C'est à dire ?"

"C'est à dire que la maternité où j'aimerais accoucher pratique un dépassement d'honoraires, et je voulais savoir s'il est pris en charge, un peu, ou pas du tout. "

" Ah ben c'est pris en charge de la totalité du ticket modérateur ...  [ ... truc incompréhensible ... ) ... tarif Sécu..."

" Vous pouvez me donner des montants ?"

" Non, je peux pas "

"Ah... C'est ennuyeux !"

" Ben le plus simple, c'est de vous faire faire un devis... Vous nous l'envoyez et on vous dira."

 

Un devis... Comme chez le garagiste !

Et comme si on pouvait savoir à l'avance de quoi il y aura exactement besoin..

 

Elle est bien bonne celle-là !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 13:55

Hier, en bas de chez moi, je croise une voisine que je connais un peu, et qui me fait toujours la bise.

 

Comme je la vois avancer sa main pour me toucher le ventre (sans ma permission, bien sûr), je l'intecepte (doucement, mais assez vivement pour arriver à temps) avec la mienne ...

 

"On peut pas toucher ?!"

" Non, désolée, je n'aime pas ça."

 

"Tu as bien raison, moi aussi je détestais ça ! "

 

En mon for intérieur :

 

Alors pourquoi tu essayes ?????

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 12:22

En ce moment, je suppose que vous avez remarqué que le ryhtme de parution qui était le mien se casse grandement la figure. (Ou alors, vous êtes en vacances, et vous avez bien raison d'en profiter !)

 

Il faut dire que je ne souhaite pas faire de ce blog un blog de grossesse, mais que quand même, faire pousser ce petit haricot (enfin, ça commence à être un méga haricot là !) , ça prend du temps ...

 

Enfin, pas strcito sensu, puisque ça ne m'empèche pas de bouger et de bosser (je sais, j'ai de la chance, j'ai eu pas mal de copines alitées à ce stade-là) , mais quand même ... Même si je n'ai aucun souci (touchons du bois), je cumule les petits maux et bobos, et je suis un peu vannée. Sans compter que quand j'aimerais me poser et me reposer, il y a toujours un rendez-vous chez un médecin ou un autre, un passage au labo, une séance d'hapto...

 

Ceci dit, autant pour les rendez-vous et les prises de sang, j'en ai un peu marre, mais je m'accroche car ça se passe très bien et que j'espère que ça va se passer encore mieux, autant les séances d'hapto, aussi galère soient-elles à caser dans notre emploi du temps, on y tient. C'est notre moment à tous les trois, un moment de calme et de sérénité... Un moment où on peut ne penser qu'à ce petit bonhomme / cette petite bonne femme qui va arriver dans notre vie, sans avoir à réfléchir au matériel qu'il faut qu'on achète / récupère, à ce qui reste à faire...

 

Bref, bref, je ne vous oublie pas, et (c'est là que je voulais en venir) je fais tout mon possible pour ne pas que ma vie tourne entièrement autour de mon ventre - lequel, d'ailleurs, ressemble de plus en plus à une petite planète :P

 

C'est pas si facile... Parce que, quand même, c'est pas rien de fabriquer un petit être humain, comme expérience. Je vous avoue que je passe pas mal de temps avec els mains sur mon ventre, ou les yeux ... Et parce que la majeure partie du temps que je ne passe pas à bosser, je le passe à courir de partout et/ou à contribuer à préparer notre appart (je sais, on s'y est pris tôt, mais vu comment ça sent encore la peinture, je dois reconnaître que mon chéri avait raison d'insister !)

 

En même temps, je tiens vraiment à essayer de ne pas gonfler tout le monde avec ça, à prendre des nouvelles des uns et des autres, à lire, à me tenir au courant coté politique... Bref, à continuer d'être la même personne... Avec un "petit" truc en plus.

 

J'y tiens car je ne veux surtout pas m'enfermer dans mon rôle de (future) maman, aussi heureuse que je sois. Je veux continuer à avoir d'autres sujets de conversation, d'émerveillement, de rigolade... Parfois, l'espace d'un moment, oublier que je suis enceinte, et être juste qui je suis ! D'un autre coté, maintenant que j'y suis, je mesure la difficulté de la chose, surtout avec le temps que tout ça prend (je n'ose même pas imaginer le temps que prend un enfant ! :P ) et la fatigue que ça engendre, et qui fait que la vie à coté ralentit. (Bon je pourrais aussi vous raconter ce que j'ai pensé du dernier Batman, si je voulais, ou notre dernier restau ... Mais je trouve que ça manque un peu de fond. Peut-être qu'il vaut mieux ça que rien, remarque ..?)

 

Ajoutez à ça position assise à l'ordi est de plus en plus difficile à tenir, surtout après le boulot, ce qui me prive à la fois de lecture et de mes visites sur vos blogs, et surtout, qui rend délicat le fait de passer une heure à pondre un super article...Quant à la position sur machine à coudre, je n'en parlerai même pas. J'espère que ça va se tasser, j'ai du boulot moi ! :P

 

C'est pas facile, de trouver l'équilibre ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 23:05

(Clin d'oeil même pas voilé à La Bouseuse...)

 

Alors c'est doux et agréable.

 

Se rappeller qu'on y pensait depuis un petit moment, et qu'on se demandait si ça valait le coup de franchir le pas.

 

Parce qu'on savait qu'on allait sûrement avoir mal, un peu, beaucoup ?

 

Parce qu'on se demandait si ça en valait la peine, si on allait le regretter.

 

S'être lancé.

 

Avoir eu mal, mais pas tant que ça...

 

Se dire qu'on ne le refera pas de sitôt, et qu'on a appris beaucoup sur soi, finalement.

 

Finalement, c'est si commun et si extraordinaire...

 

Un bout de gâteau au chocolat !

 

(Pour ceux et celles qui se demandent encore en quoi c'est extraordianire, voir ici! )

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article