Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 19:00

Cette année encore, pour Noël, je vais essayer de faire au mieux pour mes cadeaux... (Rubrique dédiée )

 

J'avoue que je ne regarde pas trop quand il s'agit de livres. Chez moi, le livre, c'est le principal vecteur de connaissance, l'ami de la baignoire, le copain de canapé, l'inspiration... Bref, j'aime l'objet livre, et je reconnais que j'aurais bien du mal à m'en détacher, ou à passer à la version numérique !

 

Pour le reste, j'ai déjà prévu pas mal de couture et de cuisine. Question couture, il y aura des tissus bio, de la récup et de l'utilisation de morceaux que je possédais déjà. J'avoue que j'ai eu une petite époque compulsive dans les magasins de tissu... Donc, je joins l'utile à l'agréable. Et je fais du vide ! Question cuisine, du bio, du glanage et de l'utilisation de parties peu communes de nos aliments (enfin, je pense, faut que je fasse un planning / une liste mieux définie !)

 

En attendant, je vous propose un petit site qui m'a bien plu ! Le principe est simple : d'un coté une communauté de graphistes qui oeuvre pour créer des tee-shirts à message, avec des visuels et des formulations sympa. De l'autre, les internautes qui votent pour élire leurs tee-shirts préférés, lesquels sont ensuite produits pour 15 Euros.

 

Pour le moment, je n'en sais pas plus sur l'aspect pratique de l'engagement de la marque : encres "vertes', tee-shirts bio, en chanvre ou labellisés, lieu de sérigraphie... J'espère vous en dire plus très vite, mais pour le moment, je n'ai pas de réponse à mes demandes.

 

Sans réponse, je ne sais pas si je commanderais, personnellement, mais en tout cas, j'ai bien rigolé, alors je partage !

 

 

http://www.faistonshow.com/images/images/menu_01.gif

 

http://www.faistonshow.com/images/vote/vg75.gif

http://www.faistonshow.com/images/vote/vg89.gif

http://www.faistonshow.com/images/vote/vg27.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Eco-noël
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 21:02

C'est supercalifragilisticexpidélilicieux (et si c'est pas ça , je vous emmerde ^^) !

 

Je sais bien que cela n'est pas grâce à mon immense lectorat (c'est ma faute, j'avoue, j'ai qu'à poster plus, na! ), mais j'ai appris que Mon beau sapin a reçu plus de 100 000 visiteurs en une seule petite semaine ... C'est à dire que l'objectif a été atteint, et que la Croix-Rouge recevra 15 000 euros pour ganir les sapins un peu nus.

 

J'ai beau être la première à essayer de trouver des cadeaux de Noël "écolo" et à m'attrister de l'idée que pour "habiller" le plus de sapins posibles, le choix sera probablement fait de choisir des jouets à bas prix (donc offrant des conditions de fabrication limite), je n'arrive pas à me dire que, finalement, ce n'est pas plus mal.

 

Probablement parce que ne crois pas à la décroissance forcée, mais à l'éducation. Je suis même persuadée que si les salariés étaient mieux payés, ils seraient paradoxalement plus respectueux de l'environnement. Qu'ils pourraient manger bio s'ils le veulent et investir dans des panneaux solaires. Peut-être un peu naïf... Mais je suis une éternelle optimiste, c'st pas de ma faute ! ;)

 

Pour en revenir au beau gros sapin, sa fondatrice , Pénélope Jolicoeur, a décidé de maintenir le blog et le rythme de publication des BD. Et pour trouver un objectif, un fil conducteur, elle propose que chaque lecteur fasse un micro-don d'un euro. Oui, oui, un seul petit euro de rien du tout ... Vous imaginez si les 100 000 visiteurs versaient chacun un seul petit euro ...

 

En ce qui me concerne, je dégaine de ce pas ma CB, et je vous encourage à faire de même . Surtout ce qui me connaissent  dans la vraie vie et qui passent de temps en temps par là... Allez, un euro, pour voir ce que ça va donner cette idée !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 20:48
J'adoooooore Noël. En vrai demi-alsacienne que je suis, je m'y prends des mois à l'avance, je décore l'apaprt de fond en combles, même que des fois je bataille un peu contre mon amoureux qui ne voit pas toujours d'un bon oeuil 350m3 de déco envahir nos 73m²...

Et j'adooore le blog de Pénélope Jolicoeur. Je guette frénétiquement une nouvelle note... Et là, je dois avouer que Miss Jolicoeur m'a scotchée à mon écran.

Je voudrais ne pas divulguer l'idée, mais j'ai envie de vous faire cliquer alors... Disons que si vous allez ;, vous faites une BA, et qu'en plus, c'est super marrant et que Pénélope c'est ma Déesse. Une des. Bref.

Quoi, vous n'avez pas encore cliqué ??

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 19:43
Je ne suis déjà pas bien présente ces temps-ci, et ça ne va pas s'améliorer, j'en ai bien peur...

La période de Noël est traditionnellement une période bien chargée pour moi, car j'adore dénicher des cadeaux. Alors, tous les ans, je m'y prends plus tôt ... Mais ça ne m'aide pas finalement ! :D Je visite un million de magasins, et, de toute façon, je finis toujours au dernier moment.

D'autant que pour la troisième année consécutive, je prépare mon Noël écolo-éthico-rigolo... Et ça prend du temps.
Pour me faire pardonner, je vous promets de vous faire part de mes découvertes de cette année...

Vous trouverez pour commencer une super liste de boutiques ici , merci Grégory, ça m'a bien aidé l'an dernier...

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 12:05
Je me permets de copier-coller un article de  "La Libre" (journal belge), car je sais qu'il est désagréable de  sauter de lien en lien, et que je pense que cet article est extrèmement interressant !


Noël en famille ou 15 litres de pétrole...

Au menu : entrée exotique, plats du bout du monde, vins lointains, dessert des Tropiques. Et avec ça, je vous mets encore un petit supplément de CO2 ?


Pierre OZER Chargé de recherche au Département des sciences et gestion de l'environnement, Université de Liège. Dominique PERRIN Chercheur à la Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux


La place du réchauffement climatique dans les médias, dans les préoccupations des citoyens et dans le débat politique est sans cesse croissante, tout comme l'est la concentration en dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère.


La semaine précédant Noël, j'ai décortiqué les publicités de mon hypermarché le plus proche pour préparer le repas familial tant attendu. Et voici ce que j'ai pu concocter pour huit personnes avec, entre parenthèses, les kilomètres parcourus entre le pays de production et la Belgique ainsi que les kilogrammes de CO2 émis uniquement pour le transport aérien intercontinental de ces produits achetés. L'analyse se focalise sur le transport par voie aérienne puisque celui-ci émet, en moyenne, 60 fois plus de CO2 que le transport par voie maritime.


D'abord, pour faire joli, je fais trôner un magnifique bouquet de vingt roses au centre de la table des grands jours. La provenance de ces magnifiques fleurs est kenyane et le mode de transport est aérien (6 550 km, 5,2 kg de CO2).


Le décorum bien planté, commençons donc par un velouté d'asperges aux langoustines. Le légume vert nous vient directement du Pérou par avion (10 500 km, 12,5 kg de CO2) et les langoustines ont été acheminées, une fois décortiquées et congelées, par bateau depuis l'Indonésie (14 000 km). Remarquez que, du point de vue des émissions de CO2, il est encore préférable d'acheter des langoustines élevées en Asie du Sud-Est plutôt que ce même crustacé pêché en Ecosse - quel paradoxe ! En effet, ce dernier, une fois attrapé dans les eaux européennes, va faire un périple extraordinaire par bateau jusqu'en Thaïlande d'où, une fois décortiqué, il retournera sur le marché européen (22 000 km). Une délocalisation due au fait que je préfère, en cette veille de Noël tout comme les 364 autres jours de l'année, acheter des crustacés décortiqués. Et comme 70 pc des consommateurs ont opté pour ce gain de temps...


Après deux bonnes bouteilles de Sauvignon blanc chilien (11 900 km) à la robe jaune pâle, nous attaquons le plat de consistance. Bien décidé à offrir un mets exotique à mes chers convives, j'ai longtemps hésité entre le springbok - cette belle antilope - de Namibie (8 300 km), le kangourou australien (16 700 km), l'autruche d'Afrique du Sud (8 900 km), la biche de Nouvelle-Zélande (18 700 km) et le bison canadien (5 600 km). Un peu perdu, je me suis finalement engagé à faire un simple steak-frites-salade bien de chez nous. Sous le titre peut-être rigolo "on en a pour son argentin", mon hypermarché m'offre un steak de boeuf argentin venu par avion (11 300 km, 14,5 kg de CO2) à un prix 30 pc inférieur au Blanc-Bleu-Belge... Comment résister ? Pour les frites faites maison, j'achète des pommes de terre labellisées "bio" qui viennent du Sud de la France par camion. Quant à la salade, elle vient d'Espagne. Alors, l'espace d'un instant, je m'interroge... Pourquoi dit-on que c'est le plat traditionnel belge par excellence ? Mais ce questionnement futile se dissipe rapidement car je dois vite ouvrir les bouteilles de Cabernet Sauvignon californien (8 900 km), une vraie merveille dont l'attaque en bouche est ronde et corsée.


Et c'est mon épouse qui se charge du dessert tant attendu. Une salade de fruits réalisée exclusivement avec les fruits frais en promotion trouvés au magasin. Tenez-vous bien, il s'agit de poires nashi de Corée du Sud, de mangues, papayes, figues et melons charentais du Brésil, de fruits de la passion de Colombie, de grenades des Etats-Unis, de fraises d'Israël, d'ananas d'Amérique centrale, de cerises d'Argentine et de caramboles de Malaisie. Nous décidons d'y ajouter deux kiwis de Nouvelle-Zélande, une orange d'Afrique du Sud et une pomme belge pour que tous les continents soient représentés dans le même récipient. Evidemment, alors que nous approchons des douze coups de minuit, qu'il fait toujours 10°C dehors et que mon fils de trois ans me répète que ce n'est pas Noël puisqu'il n'y a pas encore eu de neige, un tel dessert a un coût : une distance cumulée de 126 000 kilomètres et une facture approximative de 9 kg de CO2 émis. Là-dessus, je débouche une bouteille de mousseux blanc de Tasmanie, une île au sud de l'Australie (17 100 km).


In fine, fleurs et vins compris, la distance totale parcourue par tous ces produits est de 209 000 kilomètres, plus de cinq tours du monde, avec les émissions de 41,3 kg de CO2. Cela équivaut aux émissions de CO2 d'un véhicule ordinaire parcourant la distance de 258 kilomètres, soit approximativement 15 litres d'essence pour moins de six kilogrammes de nourriture !


Pourtant, avec un joli bouquet de houx au centre de la table, une délicieuse soupe au potiron en entrée, suivie du même steak-frites-salade à base de produits locaux, une salade de fruits sans fraises, cerises... venues par avion et des vins français nous permettraient de diminuer de plus de 80 pc les émissions de CO2 dues au transport.


Veiller à ce que nous mettons dans notre assiette fait partie des multiples petits actes citoyens que nous pouvons poser pour diminuer notre empreinte écologique. Le transport de marchandises par voie aérienne était de 2 milliards de tonnes/kilomètres transportées (1) en 1960. En 2006, ce chiffre est passé à 150 milliards. Et la part des émissions de CO2 due aux transports aériens s'accroît chaque année.


Un supermarché scande "Vivez comme vous voulez", un autre clame "Et tout devient possible". Nous en sommes intimement convaincus. Et si nous, consommateurs, n'achetons plus de cerises d'Argentine, de fraises d'Israël ou de myrtilles du Chili en hiver, ils n'en proposeront plus. Ensemble, nous pouvons forcer le changement. Et tout cela sans réellement perdre de notre confortable qualité de vie.

Mais pour que le consommateur s'y retrouve, il faut l'aider à faire son choix en connaissance de cause. Nous en appelons donc au politique pour qu'il légifère en la matière et impose aux distributeurs l'application de logos (un avion rouge et un bateau bleu, par exemple) indiquant systématiquement et clairement le mode de transport utilisé pour le transport intercontinental de ces marchandises.


(1) Charge transportée exprimée en tonne multipliée par la distance exprimée en kilomètres.


Téléchargez La Libre Belgique au format pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article
12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 18:42
En flanant deci-delà à le recherches d'infos écolo, j'ai  trouvé quelques liens qui, s'ils ne me concernent pas directement, vont interresser  mes amis  Parisien(ne)s.

Un Parisien, un arbre (comme me le faisait justement remarquer une de mes amies parisiennes, les arbres ne seront pas plantés à Paris, mais à l'autre bout du monde. Cependant, je trouve l'initiative louable !)

Paris propose de subventionner vos travaux permettant d'économiser l'énergie

Autopartage

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 17:51
Un petit lien pour un très chouette blog "naturel", avec de super idées de couture et d'adresses pour trouver du tissu bio, et, en prime, un super article sur Noël éthique , que je ne ferai pas à son auteur l'affront de copier-coller.

Prenez cinq minutes, les liens et les sites des personnes qui ont commenté regorgent de bonnes trouvailles!

L'atelier naturel

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 19:17
Chose promise, chose due, voici les petites boutiques que j'ai trouvé au hasard de  mes pérégri... périgri ... Balades sur la toile !

Inakis : Habitat,alimentation,mode, bien-être; loisirs...

Eco-sapiens : Guide d'achat éthique

Web-écologie Alimentation,Produits pour la Maison, Beauté, Bien-être, Grossesse et bébé...

Ekitabl : (Bon, il faudrait reparler du "commerce équitable", mais je trouve le site magnifique, et ne soyons pas sectaires !)

Lea Nature : Alimentation,Produits pour la Maison, Beauté, Bien-être

Made in Ethic : Vêtements


Et en bonus, les super idées de la Mairie de Paris, qui ne pense pas trop à nous autres les provinciaux, mais dont l'effort est quand même à souligner !
Des idées de cadeaux pour réduire les déchets


Mise à jour du 12 Décembre : ajout de liens


727 Sailbags : sacs en voile recyclée

Tree Nation : pour offrir à vos proches des arbres, plantés au Niger (plus de détails )


Mise à jour du 17 Décembre : ajout de liens


Azahé créations : Bijoux

Pandashop : La boutique du WWF

Monde Bio : Alimentation,Produits pour la Maison, Beauté, Bien-être

Commerce équitable : Cosmétiques, Huiles, Kits de reboisement

Vino Mundo : Du vin bio français ou équitable

Bio Habitat (Zlio) :  J'avoue ne pas encore avoir eu le temps de me pencher sur le concept de Zlio , mais certains produits valent la peine d'être connus dans cette boutique, alors  je mets quand mâme le lien et je l'enlèverai si le concept me déplaît !

Et, en bonus encore, La Fiche Noël, réalisée par le Ministère de l'écologie, on ne peut qu'applaudir, même si on pense que le gouvernement fait primer l'économie sur l'écologie !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 18:24
Opération Noël Ethique 2007

Je ne sais pas bien qui est le Grégory qui a pondu ça, mais je trouve l'idée super, et je me joins avec grande joie à l'opération !

Ci-dessous, le lien vers sa liste de boutiques, déjà fort bien fournie. J'essaierai de compléter ça, si j'en trouve d'autres !

Les boutiques de Grégory

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 22:05

Je n'ai guère écrit la semaine dernière, et ce n'est pas tant par manque d'idées que de temps ...

De nouveaux amis, du beaujolais, un excellent week-end en Haute Loire, des séries , des cadeaux de Noël à faire ou à chercher ...Pas facile, surtout aund on n'a pas un budget illimité et la fibre écolo. Car Noël est une période qui soulève bien des questions !

N'étant pas catholique, mais alors pas du tout (bien que je respecte les croyants et que j'ai beaucoup d'admiration pour les gens qui consacrent leur vie à Dieu, Allah, Bouddha, ou quel que soit leur Dieu), je ne vois pas Noël autrement que comme la fête des cadeaux, du sapin, du Père Noël, et tout ça !

Et là, les ennuis commencent ! Déjà, les cadeaux. 

Je n'aime pas faire des cadeaux prévisibles, ce qui limite considérablement la possibilité de faire des cadeaux "utiles". (J'entends "utiles" au sens où la personne aurait vraiment besoin comme nous d'une cuisinière ou des chèques pour la payer). Mes cadeaux sont donc futiles, et ça me perturbe... Je trouve que c'est vraiment un symbole de la société de consommation ... Pour essayer de pallier à cet état de fait (et aussi peut-être un peu pour me déculpabiliser ? ) J'ai choisi l'année dernière des cadeaux "écolo" et / ou "culturels" : Livre de cuisine 'commerce équitable', parfum d'ambiance bio à la paraffine, bidules de jardin, beaux stylos ... Cela dit, j'éprouve l'envie de faire encore plus "écolo".
       Comme je suis une "NoëlHardCore", (une vraie vraie amatrice de Noël ) , je n'imagine pas un Noël sans cadeaux. Alors, je pense que je vais essayer de poursuivre dans cette veine, peut-être en offrant en plus la seule chose qui ne s'achète pas : du temps. (enfin si, par mon patron, mais ça c'est autre chose.) J'espère arriver à une liste écologiquement correcte, et pourquoi pas, un jour, Co² - équilibrée !

Vos idées sont les bienvenues!

Ensuite, le sapin ...

Pas de sapin ? Désolée, on est NoëlHardCore ou pas ! Pour moi, Noël c'est Sinatra à toc tout le mois de décembre,d'la neige si possible, le sapin, les guirlandes, la couronne, et tout ! Mais revenons au sapin :  je suis désolée, le sapin en plastique c'est peut-être réutilisable, mais ça pue, c'est fabriqué à partir de matériaux pas du tout écolos, et c'est super moche. Donc, non. Le sapin à replanter, mouais, bof,j'y crois pas tellement, puis j'ai pas de jardin. Reste le sapin coupé du magasin, hors de prix , traité et engraissé, ou de la forêt ... Ma foi, quitte à faire hurler certaines personnes, c'est encore le plus écologique : la "fabrication" (pousse) ne consomme pas de CO², on fait de la place aux "arbrisseaux" qu'on laisse, pas de traitement, et on le "recycle" en bois de chauffe. Bon, ça perd ses épines, mais je trouve que ça n'est pas si grave ! Le petit ennui c'est que la cheminée n'est pas à coté...

Je réfléchis à un montage de sapin en bois (PEFC), qui réunirait tout ça , ou mieux encore en carton réutilisé (mais j'en ai plus sous la main faudra aller les chercher "à la ville"...)

Qui a des idées pour le design de la chose ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Eco-noël
commenter cet article