Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 11:49

Il y a déjà de cela plusieurs mois (la honte ! ) j'ai été contactée par Sarah, d'Idée Cadeau Photo.

 

Elle m'a proposé de tester leur frise murale... C'était exactement à l'époque où nous modifiions notre chambre pour y transposer notre bureau, et faire ainsi de la place dans la petite chambre. Comme nous cherchions justement une frise qui nous plaise, nous avons assez rapidement dit oui ! Je l'avais déjà repérée sur le site, mais je me demandais si ça serait une bonne idée, quel serait le rendu ...

 

En effet, pour donner un peu de pep's au coté bureau, mon chéri avait eu la super idée de peindre tout le bas du mur (sans compter que ça évite les traces que laissent les pieds et le chat qui se frotte, même si on fait gaffe !) en bordeaux, jusqu'à environ 30 cm au-dessus des plateaux.

 

Mais il manquait un petit quelque chose pour "faire fini..." Les frises "classiques" ne nous plaisaient pas. Trop communes, pas assez larges, bref... Impossible d'en trouver une seule qui nous fasse envie.

 

Alors, quand Sarah nous a proposé de faire notre frise personnalisée, avec nos photos, nous avons sauté sur l'occasion. Nous avons donc fait notre sélection, en fonction de la couleur dominante que nous souhaitions, puis chargé les photos sur le site. C'est facile, ce n'est pas très long, nous n'avons eu aucun souci technique...

 

Ensuite, la mise en forme a été réalisée directement par Idée Cadeau Photo (il s'agissait d'une mise en page "simple", consistant si j'ai bien compris en un calage aléatoire des images dans une forme préétablie. Mais il existe plusieurs choix !). Quelques jours plus tard, nous recevions notre frise... (Drôlement bien emballée, je tiens à le dire, ça évite les plis disgracieux dans la frise une fois posée !)

 

Je n'étais pas présente lors de la mise en place, je sais juste que la frise se pose à la colle à tapisserie, tout simplement. Le papier est bien épais, alors il se laisse faire sans souci...

 

Chaque frise fait 1m (on dirait que maintenant, elles font 1,50m d'ailleurs), donc il y a un petit raccord à gérer, chaque frise étant complétement indépendante. Pour ce faire, nos poseurs attitrés, Beau-Papa et Belle-Maman, ont découpé la frise de gauche selon une ligne passant par les bords blancs d'une "colonne" de photos, et l'ont posée en recouvrement de celle de droite. Vu que les photos sont "pêle-mèle", c'est totalement invisible ....

 

Le résultat en images ...

 

_DSC00242.JPG

 

_DSC00262.JPG

 

_DSC00272.JPG

Là, on est pile sur le raccord.... Quand je vous disais que c'était invisible !


 

Alors certes, il s'agit d'un billet sponsorisé. Et j'aurais été bien embêtée si le résultat avait été moyen ou bof, car Sarah a pris sur son temps, et nous a en plus offert la frise...

 

Mais très, très honnêtement, j'adore le résultat. C'est original, ça nous permet de profiter de nos photos tous les jours, et de nous remémorer plein de bons souvenirs. Le tout avec une mise en place simple (oui, je sais, c'est facile à dire quand on n'y a pas été, mais poser de la tapisserie, c'est à la portée de n'importe qui, avec un peu de patience, et guère plus de matériel !)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Le petit poison bidouille
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 11:32

Leonne.jpg

 

On ne voit pas très très bien la forme, avec ce tissu très, très ... frais ? :p

(Et carrèment pas unisexe, mais j'assume !)

En tout cas, les parents ont adoré !

 

Le vêtement s'ouvre en entier pour glisser le bébé, puis se referme avec des pressions aux jambes (deux à chaque jambe, plus une à l'entrejambe) et deux liens, un dedans et un dehors.

 

Tissu Mondial Tissu. 5-6 €/m, de mémoire ...

 

Patron japonais, acheté à Tokyo par mes soins. Un des plus difficiles auxquels j'ai eu affaire en quatre ans... Effectivement, il est tout en japonais, mais ce n'est pas le problème : les japonais mettent sur leurs patrons pleins de petits dessins hyper mignons et très parlants, donc le montage est relativement compréhensible.

 

Le souci, c'est que les valeurs de couture ne sont jamais, jamais les mêmes... Donc on est obligé de marquer la forme des pièces (sans couture) à la roulette, ou alors il faut sans arrêt retourner au patron ... Très perturbant ! Mais si on a marqué les pièces hors couture avec soin, c'est assez facile de travailler bien précis, et c'est très gratifiant !

 

Je pense le refaire pour Azuki, parce que c'est vraiment une très jolie coupe, mais pas demain ! Peut-être même pas cete année, il/elle grandira trop en trois mois d'été... Je ne sais pas !

 

(Par contre, je me dis que je pourrais adapter pour ne faire que le haut, une sorte de petite brassière légère pour l'été, quitte à mettre un petit fil élastique dans le bas pour bien protéger son petit ventre... Hum hum !)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Atelier de cousaie !
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 11:27

Un de mes amis proches, très, très geek, et dont la chérie n'est pas en reste, m'a demandé quelques petits "tuyaux" à propos de mariage...

 

J'ai promis de ne pas en tirer de conclusions hâtives, mais ça m'a rappelé un truc que j'avais rangé dans un coin ...

 

http://media.offbeatbride.com/wp-content/blogs.dir/6/files/2012/07/my-ring-box-has-been-getting-quite-a-lot-of-5-600x336.jpg

Repéré sur Offbeat Bride, ici !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La rubrique de la mariée ! :D
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 10:46

Petit bonheur n°1 :

 

Soirée sérieuse avec mon chéri ...

 

D'abord, monter la tractopelle que va recevoir notre nièce comme cadeau de Noël (ce n'est pas juste de l'anti sexisme primaire, elle adore les pelleteuses... Et puis dans deux ou trois ans elle ne pourra plus monter dessus, donc, profitons-en !)

 

http://www.littlemome.fr/ori-pelleteuse-power-shift-1191.jpg

(Tractopelle FALK, fabriqué en France !)

 

 

Puis jouer aux Nerf, avec mon gros bidon, le chat qui se demande ce qui se passe, le canapé comme ligne de front, ma précision approximative, et prendre un fou-rire d'anthologie !

 

 

Petit bonheur n°2 :

 

Un cinéma impromptu avec mon amoureux...

 

On aurait du aller voir Skyfall (pour lui faire plaisir, je n'aime pas trop les James Bond) à sa sortie, mais on a connu une période de grosse fatigue ... (Oui, oui, avant l'arrivée du bébé, moquez-vous ! :P Du coup, on s'est reposés, histoire d'en avoir encore sous la pédale quand il/elle arrivera !). Du coup, il ne passe plus dans une salle potable. Alors, on ne s'est pas laissés avoir pour Les Cinq Légendes ... On s'est fait un petit ciné de 16h, un mercredi, comme les gosses !

 

Franchement, je vous le conseille, le re-conseille, et le sur-conseille. Esthétiquement, c'est magnifique, c'est drôle, et le scénario, sans être hallucinant, tient mieux debout que la plupart desfilms pour "adultes" sortis ces derniers temps.

 

Allez, juste une petite image ... S'il ça ne vosu fait pas envie, je capitule !

 

http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/cinema/news-cinema/video/video-les-cinq-legendes-nouvelle-bande-annonce-epique-3427384/62301590-1-fre-FR/VIDEO-Les-Cinq-legendes-nouvelle-bande-annonce-epique.jpg

 

 

 

Petit bonheur n°3 :

 

Alros que je suis levée depuis 5h du mat' pour cause d'incompatibilité de sommeil avec Azuki, assister au lever du jour sur Le Puy de Dôme et le Pariou enneigés. Ca valait quand même le coup d'oeil ...

 

 

Petit bonheur n°4 :

 

Alors que je viens de dire qu'on risque fort de ne plus apercevoir un seul écureil avant des mois, repérer du coin de l'oeil une queue en panache... Et un petit écureil roux (on commence aussi à avoir des gris :/) en train de piller le jardin du voisin ! :)

 

 

Petit bonheur n°5 :

 

Avoir enfin fini LE truc que je voulais absolument offrir à mon chéri avant la naissance d'Azuki. L'article arrive, mais pas tout de suite: j'ai fait des photos, mais avec mon portable, donc pas terribles, et là, ça sèche, donc je ne peux pas en refaire immédiatement... Haha, quel teasing !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Petits bonheurs ...
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 11:51

Pour en revenir à notre mouton de tofu ^^ , je sais que rien ni personne n'est parfait. Alors, quand je peux faire un super plat végétalien, quand c'est bon, abordable techniquement, quand ça ne demande pas trop d'ingrédients à acheter exprès, et quand j'ai envie d'en refaire, j'estime que je n'ai pas perdu mon temps ! :D

 

Depuis samedi soir, j'ai donc testé :

 

- la soupe de wontons

- les lasagnes végéta...presque !

 

Pour la soupe, j'ai utilisé un bouillon fait à partir de pâte de curry rouge, de citronelle et de gingembre frais, d'oignons nouveaux coupés fins, de shitake frais juste coupés.

 

J'avais acheté cette pâte :

http://kscades.free.fr/Photo%20plat%20dumpling%20won%20ton%20P1010020.jpg

 

Je n'ai pas pensé à vérifier, mais je crois bien qu'elle est végétalienne.

 

Pour faire mes wontons, j'ai farci la pâte d'un mélange de courge cuite et écrasée à la fourchette, oignons nouveaux crus, et protéines de soja. Les protéines de soja, j'ai mis du temps à m'y mettre, je trouvais que c'était un ingrédient un peu étrange, un peu synthétique, un peu bizarre... Finalement, j'en ai utilisé la première fois pour faire un hachis parmentier VG et j'ai trouvé ça plutôt convaincant. J'ai suivi l'astuce glanée je ne sais plus où, consistant à les faire cuire dans une poële, avec des oignons hachés grossièrement et gentiment revenus à l'huile végétale, une pointe de sauce soja, du bouillon de légumes. Ca n'a pas le goût de la viande, mais pour moi ça n'est pas le but ! En tout cas, au niveau texture, ça a de la mâche, c'est sympa dans des raviolis ou le hachis. Et surtout, soyons honnètes, ça prend trois minutes à préparer, alors qu'une garniture à base de légumes frais m'aurait pris plus de temps.

 

Pour le pliage, j'ai choisi la simplicité... Je testerai peut-être la méthode "Beau à la louche" un de ces quatre, mais enceinte de huit mois et demi, j'ai fait au plus rapide ! Et franchement, j'ai du mettre 20 minutes maxi à faire les 40 raviolis et le bouillon. C'est vraiment vraiment rapide... Si vous cherchez une recette super simple, efficace, et qui fait quand même un peu genre "je me suis donné(e) du mal pour mes invités", surtout si vous avez une épicerie asiatique en bas de chez vous (n'est ce pas Claire ? :p ), faites des won-tons... Pour le bouillon, si vous n'avez pas le temps, un bouillon tout prêt de la même épicerie chinoise, vous ajoutez deux-trois légumes (le plus rapide et facile : chapignons, oingnons nouveaux, soja.) justes rincés et coupés fins, et hop !

 

Ensuite, j'ai fait les raviolis à la vapeur. Je ne sais pas combien de temps, j'ai fait ça à l'oeil, parce que comme la farce était déjà cuite, je n'avais que la pâte qui restait crue. une fois rassurée, car ça se tenait bien, j'ai réservé les raviolis dans un plat.

 

Au moment de servir, j'ai mis les raviolis dans la soupe très très chaude. Je pense qu'il est possible de faire la cuisson direct comme ça, en trois-quatre minutes, mais j'avais peur qu'ils s'ouvrent, comme c'était une première.

 

J'avais prévu de mettre quelques raviolis au congel, pour un soir de méga-flemme... Mais il n'en est pas resté ! Comme quoi, c'était pas mal du tout !

 

Quant aux lasagnes, je ne m'étendrai pas trop sur le sujet car il existe des centaines de recettes... Nous, on les fait avec absolument n'importe quoi ! Aubergine/courgette/tomate , courge/poireau (ça paraît bizarre comme mélange, mais c'est très bon), chèvre/épinards...

 

Mais je n'avais jamais essayé de faire de béchamel végétalienne... Il suffit tout simplement de partir sur un roux fait de farine et d'huile, et non pas de beurre, et ensuite, d'utiliser un lait végétal. Dans mon cas, un lait d'avoine. Ce n'est peut-être pas le choix le plus judicieux car je le trouve très sucré... Comme ma garnitude était à base de la courge, en plus, j'ai du poivrer et muscader allégrement la sauce, sinon, ça restait trop doux. Mais enfin, c'était bon ! Et c'est bon à savoir ! Sinon, si vous voulez essayer de consommer moins de lait de vache, ou si vous avez du mal à le digérer, une béchamel de brebis ou de chèvre, ça marche aussi !

 

Ce midi, c'est chili sin carne.

Super facile, super complet...

 

Ma petite astuce, c'est que je vais profiter de la recette pour "passer" des côtes de blettes. Nous ne les aimons pas trop, alors je les coupe finement, et je les mets à "fondre" dès le début avec les oignons, les poireaux et les épices. Ni vu, ni connu !

 

Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 11:01

Je ne sais pas si ça vous intéresse tellement, cette suite d'articles ... :D

 

Mais en ce qui me concerne, je trouve l'expérience plutôt pas mal !

 

J'ai souvent lu les arguments contre la consommation de lait ou d'oeufs de personnes végétaliennes, et j'ai cherché à comprendre le pourquoi du véganisme. Dans certains cas, ça me paraissait obscur, en particulier le cas du miel : en effet, puisque les abeilles ne sont pas tuées pour le miel, quel problème cela pose-t-il aux végans de consommer ce miel ?

 

Je ne souhaite pas répondre à la place des végans, n'étant pas végane moi-même, mais si j'ai bien compris, ils refusent l'utilisation et la consommation de tous les produits en lien avec des animaux car la production de ces produits entraîne nécessairement la possession de l'animal, et le fait qu'on le considère comme un outil de production. Ce qui génère des comportements de maltraitance, de négation de leur ressenti...

 

Je trouve ce raisonnement très logique. Cela ne fera pas de moi une végane demain. Je reconnais, et je n'en suis pas hyper fière, que la seule raison qui m'empèche d'être végane, c'est mon confort et mes habitudes... Je ne considère pas qu'être végan soit mauvais pour la santé, ou inutile, ou idiot. je trouve que c'est exiger de soi-même une certaine discipline, par souci d'un être plus faible, et que c'est tout à fait respectable. (Il faudrait développer le point particulier des rares occasions, comme pour les chaussures de pluie, ou le choix est limitié, ou peu s'en faut, à un matériau naturel mais animal ou un matériau synthétique. Ou le cas des vaccins. Mais passons.)

 

Bien que je ne me sente pas cap' de devenir végane demain, donc, ni même végétarienne à 100% , comme je l'évoquais dans ma dernière note, je trouve quand même qu'il est utile de faire de son mieux pour devenir "plus végétaR/Lien".

 

C'est une posture d'équilibriste, parce que c'est à chacun de savoir où ça se trouve, "faire se son mieux". Personnellement, je trouve que quelqu'un qui se passe de produits carnés un jour par semaine ne "mérite" (avec toutes les précautions nécessaires) pas d'être appelé flexitarien. C'est pour ça que je ne souhaite pas porter cette "étiquette". Mais si ça représente un plus gros effort pour cette personne de faire ça une fois par semaine que pour moi de m'en tenir à un produit carné par mois, c'est dommage, à mon sens, de ne pas reconnaître que, quand même, c'est mieux que rien ! Je trouve que la limite est très ténue : qu'est ce qui me donne bonne conscience, qu'est ce qui est utile, qu'est ce que je peux faire ...? Et c'est le cas, à mon sens, dans tous les comportements que nous souhaitons rendre plus durables.

 

En effet, je vis dans un appartement tout ce qu'il y a de plus normal, chauffé au gaz, je possède un frigo, un lave-vaisselle, un congel, un ordinateur, une télé... Pour autant, je fais attention à l'utilsiation de l'énergie, ma télé a dix ans (et je l'éteins la nuit), j'ai investi plus pour un lave-vaisselle A+ ... Pour certains, je vais trop loin. Pour d'autres, pas assez... Et pour moi, ça dépend des jours !

 

En tout cas, le fait de devoir tenter la vie sans laitage, ça me donne l'occasion de tester des choses que je n'avais pas eu la motivation de tester avant, et ça donne des résultats surprenants !

 

J'avais prévu de clore cette note par des recette, mais pense que je vais couper en deux le billet initialement prévu, car ça commence à faire long... Comme quoi, n'en déplaise à tous ceux et celles qui m'ont répété au fil des années que le végéra*isme ça ne servait à rien, ça peut aussi (et personnellement, c'est l'aspect qui m'intéresse le plus) amener à se poser plein de questions bigrement pertinentes. Et ce, trois fois par jour ... :P

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 16:07

Comme si c'était trop simple d'être quasi végétarienne (je ne m'en plains pas, c'est un choix !) et de ne pas pouvoir manger de sucres raffinés parce que ça me fais des trous dans l'estomac (pas des vrais, mais au niveau sensations, à mon avis, ça ne serait pas très différent ), me voilà avec une "contrainte alimentaire" supplémentaire...

 

J'ai souvent envisagé de tenter d'être vraiment végétarienne pendant un temps, pour essayer et voir si je peux le devenir à temps plein, et pourquoi pas, de faire une expérience végétalienne. Je ne l'ai pas fait ces huit derniers mois car, même si je pense qu'être végétarienne est enceinte n'est pas incompatible (d'ailleurs, c'est la très sérieuse association américaine de diététique qui le dit !) , j'avais décidé de suivre mon instinct. Lequel n'a pas des masses varié par rapport à ses habitudes, en fait... Pas d'envies de steak à l'horizon. Une fois, une envie de Hot Dog moutarde choucroute, mais à 23h30, j'aurais été bien en peine de la satisfaire ! Par contre, je confirme que le végétarisme à 100% ne serait pas facile pour moi, les sushis me manquent ...

 

Quant au végétalisme, je pense qu'il n'est pas plus mauvais qu'un autre mode d'alimentation. (Là encore, je vous renvoie à la même source). Cependant, j'avoue que j'ai l'habitude bien française de cuisiner avec du lait, des oeufs, du beurre et de la crème. Pas beaucoup en quantité, mais assez fréquemment pour que passer à la cuisine végétalienne me pose quelques question d'ordre pratique... Et je trouve que les livres de cuisine végétalienne reposent encore sur trop d'ingrédients difficiles à se procurer, très spécifiques, ou qui ne me sont pas familiers du tout... Petit à petit, j'apprends néanmoins à faire des préparations végétaliennes, et à les incorporer à ma cuisine. Mes dernières lasagnes à la béchamel végétalienne étaient délicieuses... (Bon, il reste un progrès à faire, c'était des pâtes aux oeufs. Mais c'est déjà ça !)

 

Bref, je m'égare, mais la sage-femme qui suit ma fin de grossesse m'a recommandé de ne plus consommer de lait sous toutes ses formes (à part un morceau de fromage de chèvre ou brebis, mais ça doit rester exceptionnel) au moins jusqu'à la naissance d'Azuki, pour des raisons de circulation... Je me souviens que plusieurs de mes amies ont reçu exactement la même recommandation, d'ailleurs...

 

Là où le bât blesse, parce que je n'aime de toute façon pas les yaourts, (sauf pendant ma période monomaniaque de début de grossesse où j'en mangeais facile trois ou quatre par jour ^^) et que le beurre ne me sert que rarement (en pâtisserie le plus souvent, mais comme je ne peux pas en manger... Ou pour saisir les légumes avant  de démarrer la soupe, mais ce n'est pas indispensable) , c'est au niveau du fromage.

 

Je n'en mange pas énormément non plus, mais de façon quotidienne, ça c'est sûr...

 

Soit comme élément de salade composée, soit dans les pâtes aux légumes (j'adoooore ça ! Pâtes à la ratatouille, aux courgettes, aux poireaux...) , mais le plus souvent, comme petit supplément après la soupe si j'ai encore faim... Et ici, la soupe, en novembre, c'est au moins un soir sur deux : c'est bon, c'est rapide, ça réchauffe, et ça fait passer certains légumes du Biau Jardin que je ne sais pas cuisiner autrement !

 

J'ai essayé de remplacer par une tartine de tartare d'algues, c'est bon, sincèrement, mais lassant... Et un peu salé à mon goût, quand même. J'ai aussi essayé de m'offrir une bonne assiette de crudités/légumineuses (salade lentilles/carottes, par exemple), mais il en fallait des carottes pour que je n'aie plus faim ! Et de la vinaigrette :/

Et puis, ça manquait un peu de festif ! Même avec des herbes de bonne humeur (ce mélange est un délice, je vous le conseille) et des graines ...

 

D'ailleurs, si vous savez ce que sont les grosses graines de couleur claire sur ce pain, l'info m'intéresse... J'en ai en vrac dans une boîte, je m'en sers souvent, mais je ne sais plus ce que c'est !

 

http://www.sophielaparisienne.com/30-70-large/petit-pain-aux-graines.jpg

 

Enfin, en désespoir de cause, j'ai tenté d'acheter ce truc, repéré à Botanic...

 

http://admin.eolas-store.com/uploads/BIOCOOP_TOUTELABIO/PHOTO1/3576560/100001.jpg

Franchement...

 

Et bien miam !

 

La texture est super agréable, très proche d'un fromage frais. Surtout quand ça sort du frigo ! Ca m'a rappelé un fourrage mozza-basilic-huile d'olive que j'avais fait pour des macarons salés, et qui m'avait bien plu ... Par contre, c'est vrai, il faut aimer le basilic, il n'y en a pas que pour faire joli !

 

Au final, ça n'a rien à voir avec un bout de brie ou de Cantal, mais c'est sincèrement bon. Ayant pris au cours de ma grossesse l'habitude d'alterner lait de soja, d'avoine, d'amandes, de vache, je trouve que tous ces "nouveaux" produits permettrent de varier les plaisirs en de retirant une part des produits animaux de son alimentation, ce qui est bon aussi bien pour l'environnement que pour la santé (moins pour le porte-feuille, j'avoue, mais quand on n'utilise plus ou presque de plats tout faits, on se rattrappe largement) sans avoir l'impression d'être puni !

 

Si vous aussi vous souhaitez diminuer ou stopper votre consommation de produis laitiers, vous pouvez essayer ça de ma part. Et si vous avez d'autres astuces ou produits sympa, je prends ! :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 15:46

Petit bonheur n°1 :

 

Avoir bien avancé les préparatifs couture / micro-bricolage de l'arrivée d'Azuki.

 

D'abord, j'ai modifié une bête boîte en carton blanche, de chez Le Suédois, pour faire un cache-robinet de machine à laver. Et hop, plus de risque de se cogner la tête pour le petit haricot... Et une fois la boîte en place, il reste du volume utile pour les consommables à avoir sous la main, mais pas tous les jours non plus (cotons tiges, sérum phy...)

 

Ensuite, j'ai cousu des rubans colorés à de petites serviettes (vieilles, dépareillées et moches ^^) afin de les repérer,pour qu'on sache qu'elles sont destinées au matelas à langer. Une fois qu'elles auront terminé de servir à cet usage, je pense qu'elles seront bonnes à finir en Métisse...

 

J'ai upcyclé les plus grandes de ces serviettes avec quelques coups de ciseaux et un peu de biais, et nous voilà en possession de deux sorties de bain ... (Bientôt quatre, merci à ma maman pour le coup de main !)

 

Avec les chutes et les serviettes dont le format de convenait pas du tout au matelas à langer, j'ai fait une trentaine de lingettes XXL lavables. Au début, j'ai religieusement découpé tous les bords, et tout surjeté pareil... Au bout de huit, j'ai laissé intacts les bords "finis", j'ai économisé pas mal de temps, et puis, pour des lingettes à fesses...

 

C'est rien du tout, mais je suis contente, parce que je suis sûre que ça va être ultra-pratique, pour un investissement minimum.

 

 

Petit bonheur n°2 :

 

J'ai enfin trouvé la motivation de poster le fameux colis dont je vous ai parlé, et de passer à la médiathèque rendre les livres que j'avais encore (donc le super "Intemporels pour bébés", que je conseille à tous ceux qui ont envie de coudre pour des tout petits...)

 

 

Petit bonheur n°3 :

 

Un bon petit restau avec mon chéri ...

 

Pour ceux qui ne connaissent pas,je parle de La Table Médiévale, à Clermont. Personnellement, je trouve que les menus ne sont pas vraiment médiévaux, mais tout est bon, original (le camebert Don Quichotte, il faut oser... J'ai goûté un jour avec mon chéri, et j'ai aimé !)  et cuisiné avec soin... Ca doit faire la quatrième ou cinquième fois qu'on y va, je suis toujours enchantée !

 

 

Petit bonheur n°4 :

 

Emballer les premiers cadeaux de Noël ! Héhé !

 

 

Petit bonheur n°5 :

 

En musique ... Ca faisait longtemps !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:30

Pour faire plaisir à une de mes amies, qui trouve totalement anormal que je passe un excellent neuvième mois, malgré mon quatrième sans ascenceur et ma mezzanine... Et qui se délecte de mes malheurs quand elle en a à se mettre sous la dent ! :P

 

Contexte : une grande surface, une fin de matinée. Je suis allée faire les courses pour un repas pour six, et comme je sais que ce sont les dernières, ou peu s'en faut, avant la naissance d'Azuki, j'ai forcé sur les peu périssables : jus de fruit, céréales, deux-trois conserves de légumes qui peuvent sauver une salade... Bref, je suis chargée.

 

Et fatiguée, donc je demande à passer en premier à la caisse prioritaire...

 

Derrière moi, un couple, une dame et un monsieur plus âgés que moi (je dirai environ 60 ans, c'est pas canonique). Ils semblent tous deux en pleine forme, mais Monsieur manque de s'étouffer quand, devant sa mauvaise volonté évidente à me faire de la place, la caissière lui fait reculer tous ses achats.

 

J'ai déjà du mal à me retenir de rigoler... Surtout que Madame lui jette un regard qui semble vouloir dire : "Toi et ta manie de passer aux caisses prioritaires, je t'avais dit qu'un jour quelqu'un te passerait devant le nez.... " Et que la caissière jubile.

 

Je commence à empaqueter.

 

Et là...

 

http://www.eye-tech.fr/media/supermarche-caisse-57-1.jpg

 

Waaaaaïe !!!!!

 

Comme depuis quelques jours quand je suis debout de façon relativement statique (cuisine, vaisselle, les trucs comme ça), je suis saisie d'une méchante crampe (à la fesse gauche, pour la petite histoire) . Je me dandine pour continuer à emballer, je fais des pointes, rien à faire, ça fait trop mal.

 

En désespoir de cause, je m'excuse, et je pose brièvement mon pied sur le rebord de la caisse, le temps de m'étirer. Je rigole de plus en plus... Et la caissière avec.

 

Quand au petit monsieur, il bout...

 

Et plus il bout, plus on se marre...

 

Finalement, il a fallu trente secondes à ma crampe pour partir comme elle était venue.

 

J'en connais qui risquent fort de ne plus jamais passer à une caisse prioritaire ... Na !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 15:17

Contexte : la discussion a lieu dansle hall d'entrée de mon boulot *, pas au restau ou autour d'un café. Il n'y a personne en vue, mais c'est un lieu de travail, et de passage.

 

Protagonistes : L. , qui vient d'avoir une petite fille cet été, et votre dévouée Petit Poison. Collègues, copines mais sans plus, parce que L. vient d'arriver dans la boîte.

 

(...)

 

L : Et sinon, ça va ?

PP : Oui, pas de souci ... Enfin un petit truc qui me chifonne, j'ai une fuite de plomberie.

L : Ah, les fuites urinaires de la grossesse, c'est normal...

PP (en s'étouffant à demi) : Euh, je parlais de l'arrivée d'eau de ma salle de bains ...

 

STOOOOP !

 

Non mais sans rire ? Qu'est-ce-qui peut bien se passer en l'espace d'une grossesse pour qu'une fille normale, intelligente, qui a de la conversation, qui vient toujours au bureau maquillée et toute jolie (et donc, qui aime se montrer sous un jour agréable), puisse en arriver à penser qu'il est opportun de parler de fuites urinaires d'un ton badin, entre collègues, entre une feuille de sécu et un bulletin de salaire ???

 

Je crois que le pire, c'est que j'ai eu exactement le même échange avec UN collègue cinq minutes après.

 

Et vous, vous aimez parler de vos fuites urinaires en public ??? **

 

 

 

 

* (j'ai dû passer signer un papier, je ne m'amuse pas à retourner au boulot pour le plaisir ;)

 

** (Mais pour que ce soit bien clair, et pour rassurer les femmes enceintes qui ont lu partout que c'était inévitable, tout va bien, merci !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans La vraie vie du petit poison
commenter cet article