Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 12:00

Décidément, faut suivre, sur ce blog !

 

Parce qu'après avoir parlé intmité des femmes et médecine, aujourd'hui, et sans transition, c'est cuisine !

 

En effet, nous "recevions" dimanche la soeur et les beaux-parents de l'Homme Chocolat à déjeuner, et malgré l'insistance de BMA (Belle Maman Anonyme, pour ceux et celles qui ont du mal avec mes sigles - C'est pas moi qui l'ai choisi celui-là), qui sait comment je suis et qui aurait voulu que je me repose un peu, j'avais décidé de faire un suepr repas.3

 

Me voici donc avec tout ce qu'il me faut, samedi soir, 18h30, dans ma cuisine. L'Homme Chocolat est parti faire une rando avec L'Américain, Lady H et Madame Compostelle.

 

Retour sur images rapide, oui, il se promène pendant que je suis dans la cuisine, mais c'est moi qui l'ai foutu dehors pour profiter de ma journée "de fille" (attention, sexisme inside, j'ai fait du shopping, squatté la salle de bains, écouté Cécile Corbel en boucle, et un peu joué.)

 

Je m'attaque à ce que j'ai à faire de plus long et compliqué. J'ai l'habitude de voir une de mes grands-mères cuisiner presque uniquement à partir de produits frais, de très bonnes choses, et en quantités assez conséquentes, donc un déjeuner pour cinq ne m'effraie pas, même avec le truc compliqué que j'ai choisi. Tellement qu'en regardant l'heure, je décide d'improviser en même temps le dessert pour ce soir, car mon chéri, qui avait proposé de s'en occuper, n'aura jamais le temps. (Ne vous faites pas de souci, ça lui "coûtera" une fournée de madeleines maison, na ! Car l'Homme Chocolat, en plus de toutes ses autres qualités, cuisine fort bien. )

 

Je m'arme donc de la recette.de la pâte feuilletée maison de Mercotte. J'ai chois celle-ci car je conanis les explications de Mercotte, je les ai déjà testées avec succès.

 

Hop, je prépare la détrempe,

Hop, au frigo.

 

En parallèle, je lance une fournée de crèmes brulées, selon la recette de Pure Gourmandise, déjà testée et approuvée ici. Recette légèrement modifiée puisqu'au lieu de mettre de la vanille dans le mélange lait-crème, j'opte pour une belle pincée de verveine du jardin de ma grand-mère (la même), dans un filtre à thé (métallique, le papier ça peut être pratique mais ça va pas pour autre chose que de l'eau, trop absorbant) pour me faciliter la vie.

 

Pendant que le mélange infuse, je coupe des abricots qui commencent à être bien, bien mûrs, les dispose dans les coupelles, je mets le four à préchauffer.

 

Hop, je ressors la détrempe. Bon. Pas peur. Je mets le beurre au centre. Je l'avais laissé exprès hors du frigo, pour qu'il soit bien malléable, mais je vois sur la recette qu'il aurait fallu qu'il soit à la même température que la détrempe. Mince. Trop tard, je dois être partie dans une heure et le beurre ne sera jamais assez frais. Une rapide prière à Sainte Mercotte, et je me lance quand même.

 

Je n'aurais jamais pensé que ce qui me poserait le plus de soucis serait d'étaler la pâte en carrés et rectangles aux bords bien réguliers, mais je comprends vite que sans ça, il va y avoir des morceaux de pâte sans feuilletage, et ça, ça va être nul. Donc je m'applique. Je pige vite qu'il ne faut pas hésiter à remettre la chose au frigo entre deux tours, pour solidifier un peu le beurre et l'empêcher d'essayer de s'échapper. Allez zou, au frais.

 

Je termine les crèmes, je les enfourne ...

 

Je donne encore un tour à ma pâte, et décide de la laisser (se) reposer.

 

(Petit time warp*.  La version originale SVP !!! J'ai découvert que Glee, que je n'ai jamais regardé, en propose une reprise. Je l'ai écoutée et trouvée plutôt cool, sauf la nana qui reprend Magenta (à partir de 1:25), une voix trop mimi et politiquement correcte à mon goût. Dommage... )

 

Je sors les crèmes. Ah, mince ... J'avais remarqué que la crème avait tendance à faire des "paquets" plus fluides à des endroits, et plus denses à d'autres. J'ai fouetté avec soin, mais j'aurais du passer ça au blender, il y a quelques endroits sur le dessus plus gras que la normale. Bon, çe ne se verra ni ne sentira probablement avec le sucre et un bon coup de chalumeau, mais je vous donne l'astuce !

 

Nous partons pour les apaprtements de Lady H et l'Américain, qui nous attendent.

 

La suite à venir ...(Avec le boulot que ça demande, une premioère pâte feuilletée maison, j'ai le droit de faire traîner !)

 

* ("Saut dans le temps" - pas tout à fait la traduction littérale)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Mieux manger
commenter cet article

commentaires