Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 13:05

Je babillais gaiment avec l'amour de ma vie, ce samedi, dans un tabac-presse quelconque, quand mon oeil fut attiré par une chose étrange : un Kinder Suprise qui me parut bien plus rose que dans mon souvenir. Comme tout les oeufs présents dans le bac étaient identiques, j'en déduisis que j'avais la berlue - ou que le packaging avait changé. Et je n'en parlai plus.

 

Las, trois fois hélas, ma visite bi-hebdomadaire à la grande surface la plus proche eu tôt fait de faire voler en éclats mon dernier espoir... Je m'aperçus que le pire était arrivé, que plus jamais le monde ne serait comme avant ...

 

 

http://www.kidoys.com/uploads/Product/38/big_img1.jpg

 

 

Oui, Mesdames et Messieurs, ils ont osé. Les Kinder Surprise se déclinet désormais en Kinder Surprise bleu et Kinder Surprise rose... Bon, tout n'est pas perdu, il reste encore un espoir, la disparition du Kinder Surprise "original" n'a pas l'air d'être programmée.

 

J'avoue ne pas avoir pensé à vérifier si la mention "spécial garçon" ou "spécial fille" est présente sur les boîtes. Je trouve d'aileurs amusant de penser qu'elle n'y est peut-être pas, et que si c'est bien le cas, c'est Kinder qui pourrait m'accuser de faire dans le cliché, alors qu'ils ont juste fait des boîtes bleues et roses pour changer un peu de look. Sauf que je suis sûre que les jouets dans les Kinder rose sont plutôt de petites poupées (cf la photo) et les jouets dans les Kinder bleus des petites voitures... Ceci dit, on pourrait m'objecter que je peux ausi offrir une boite de Kinder Surprise bleu à une petite fille, même en sachant qu'il y a des petites voitures dedans (parce que les petites voitures, c'est cool !)

 

A la réflexion, je comprends qu'il n'est pas vraiment besoin d'être sexiste pour avoir pondu cette idée : j'ai eu un long débat à ce propos avec une amie à moi, plutôt "égalitariste" ( je crois qu'elle ne se dirait pas féministe. Le sujet a déjà été abordé , chez ma bouseuse préférée. Je croyais avoir fait un post, mais on dirait que non... Je me note ça dans un coin ! ) .

 

En résumé, celle-ci se proposait de faire un déguisement pour le troisième anniversaire d'une petite fille (si ma mémoire est bonne), et me demandait de l'aider à choisir entre fée et princesse. Evidemment, j'ai répondu cosmonaute ou pompier ... Et j'ai taquiné mon amie sur le fait que si un jour nous étions parents d'une petite fille, je voulais qu'elle me promette de ne jamais offrir ce genre de trucs. Ce à quoi elle m'a répondu que c'était ridicule, que les garçons et les filles étaient différentes, et que nier ça, ça n'aidait personne. Et qu'elle préférait offrir un cadeau qui plaise à sa récipiendaire.

 

Sauf que ...

 

A trois ans, qui peut dire que cette petite fille s'identifie plus à une princesse qu'à un astronaute ? Dans la société dans laquelle nous vivons, il y a quand même de fortes chances pour que cela soit le cas : elle a sûrement été bercée par des comtes où la Princesse attend dans un château que le Prince vienne la délivrer, on lui a probablement déjà rabaché que les filles ne font pas ceci ou cela, qu'elles doivent être jolies et bien habillées... Consciemment ou inconsciemment, il y a des chances que ses parents l'aient élevé "comme une fille", par exemple en tolérant moins ses pleurs (c'est bien connu, les filles sont des pleureuses capricieuses, les garçons ont du caractère), en la "couvant" plus ...

 

Je ne peux pas m'empècher de penser à une de mes amies, enceinte, qui m'a dit qu'elle attendait une petite fille, tout en continuant à lui donner un petit surnom "neutre". Et quand j'ai souligné cette manie rigolote, elle m'a réponu (tu me corrigeras si je me trompe, toi qui te reconnais) qu'elle préférait songer à ce bébé en tant qu'enfant à naître plutôt qu'en tant que fille ou garçon. Que ça, ça viendrait plus tard, quand l'enfant grandirait...

 

Pour en revenir à la petite fille dont c'était l'anniversaire, je crois sincèrement qu'il n'y a rien de choquant à lui offrir une poupée si elle le demande. Ceci dit, elle en aura déjà plein sûrement, alors s'affranchir de ses souhaits de temps en temps pour lui ouvrir l'esprit sur autre chose, moi, ça me semble essentiel... Et  si elle ne le demande rien, pourquoi déjà l'enfermer dans un moule ?

 

Et pourquoi, alors que les Kinder Surprise ont rendus heureux des centaines de gosses, entre autres parce qu'ils étaient mixtes (que celui ou celle qui n'a jamais échangé son jouet me lance le premier oeuf) , pourquoi les changer pour les rendre plus "différenciés", alors que, plus que jamais auparavant (même si ça n'est pas suffisant), les lois, le progrès, les comportements et les expériences montrent que les femmes et les hommes sont certes différents, mais égaux ?

 

Vive le Kinder Surprise Liiiiiiiibre !!! :D

 

 

* C'est d'ailleurs un propos que je ties assez souvent à propos de religion : personnellement, le port de signes religieux ostentatoires ne me gène pas, y compris à l'école. Je trovue qu'un lieu laïc se doit d'être ouvert à toutes les religions. Sinon, si on essaie de camoufler els religions, on crée un espace qui semble athée... Ce qui d'abord, n'est pas le cas. ensuite, l'athéisme est unep prise de position, contrairement à l'agnosticisme...  Et ensuite, on ne m'enlèvera pas de la tête qu'un gosse qui a pu fréquenter très tôt une petite fille qui porte une croix de David et un petit gaçon qui porte la main de Fatma aura plus de difficulté à devenir anti-musulman ou antisémite, parce que son histoire lui montrera que les religions ne sont qu'une composante (plus ou moins importante) dans la vie de chacun. Et qu'elles ne sont pas mauvaises en elles-mêmes (enfin, ce dernier point n'est que mon avis, je sais que beaucoup d'athées ne le partagent pas)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Les choses qui fâchent
commenter cet article

commentaires

Marie 28/11/2011 14:37

Argh ! Des Kinder sexués, on aura tout vu... J'ai l'impression que c'est de plus en plus courant, de rendre sexués des produits qui ne l'étaient pas quand on était gamins nous-mêmes...
Quant à la laïcité, j'en ai un peu la même vision que toi. Je me souviens qu'un des cours d'histoire les plus intéressants que j'ai eus dans le secondaire était sur la naissance de l'islam, et le
prof en avait profité pour parler de l'islam aujourd'hui, de ses piliers, du ramadan... C'était passionnant et on a beaucoup appris, je me suis toujours dit qu'on aurait pu systématiser ça et
parler aussi des grands principes du judaïsme, du christianisme... mais c'est trop souvent des sujets tabous, tant et si bien que, quand je parle au boulot de Noël, Pâques, du baptême de ma fille,
tout le monde me pose plein de questions et me remercie de leur apprendre des choses !

Le petit poison rouge 28/11/2011 20:03



Pour le Kinder, je n'y reviens pas, ça me brise le coeur ... :P


En ce qui concerne la laïcité, je partage bien ton avis. Je crois savoir que tu es catholique pratiquante, ça fait partie des petits aspects de ta personnalité qui m'interpellent. Bien
qu'agnostique, j'aime beaucoup apprendre ce que disent les Livres sacrés des religions, les histoires et anecdotes qui font la culture d'une religion ...


(Ravie de te voir, je me précipite chez toi !)



Mia 26/11/2011 00:44

Ah si seulement on m'avait intéressé aux trucs de mecs je me sentirais parfois moins extra-terrestre pendant certains repas !

Les commentaires m'ont rappelé que ce n'est pas parce que je voulais les cheveux longs (et pas maman car elle ne voulait pas s'en occuper) que mon éventuelle future fille devra les avoir.
Ou que je devrais lui faire faire de la moto.

Pour les Kinder, je n'en ai jamais mangé très souvent... mais j'aime bien les Kinder Libre !

Le petit poison rouge 28/11/2011 20:01



Toi ? Extra-terrestre des conversations de mecs ? Avec ton job et ton entourage ? Tu charries là non ???



Mademoiselle Juin 20/11/2011 19:19

Expérience personnelle: J'ai le choix du roi, la fille est la plus âgée. Quand notre fils est né, il n'y avait que des jouets "de fille" ou mixtes à la maison, en plus de ses jeux d'éveil et des 2
ou 3 voitures de ma fille. Au début, il a joué à la poupée, à la dinette naturellement. Et vers 2 ans, il est entré dans la période voitures, camions, motos, avions, sans qu'on l'y pousse.
Aujourd'hui, il s'occupe de son poupon mais il est fasciné par les véhicules en tous genres, il en a toute une tripotée.
J'imagine qu'un garçon s'identifie aux hommes de son entourage, et son père faisant de la moto....
En ce qui concerne ma fille, j'ai toujours juré de ne jamais l'habiller en rose, je m'y tiens. Aujourd'hui elle a 5 ans, et elle adore le rose même si elle n'en porte jamais. Ca n'empêche pas
qu'elle me fasse des crises quand je lui sors un pull marron ou bleu: "Mais c'est pour les garçons!"
Je pense que leur entourage les conditionne mais finalement il le faut aussi un peu. Comme Weriem, j'ai eu les cheveux courts quand j'étais petite, et je rêvais d'avoir des chaussures vernies et
des robes roses.J'ai personnellement mis beaucoup de temps avant de m'assumer habillée "en fille". J'aurais bien aimé qu'on m'encourage et qu'on m’apprenne à me maquiller quand j'étais ado, qu'on
m'autorise à porter des talons quand j'en ai eu envie.
Finalement, je n'entretiens pas le côté "garçon" ou "fille" de mes enfants, mais j'essaie de composer avec. Ma fille est souvent habillée en violet, le rose c'est pour se déguiser, et on joue à se
maquiller à la maison. On lit des histoires de princesses mais pas seulement. Et comme je l'ai dit plus haut, le fiston joue aux voitures mais aussi à la poupée.

Pour les kinders, je suis entièrement d'accord avec toi.

Le petit poison rouge 23/11/2011 22:46



Je crois que nos propos se complètent, pour moi il n'est aps question d'offrir que des jeux mixtes, pas plus que des jeux estampillés fille ou garçon à une fille / un garçon. Mais je pense que
tant qu'ils ne demandent rien de précis, les jouets mixtes, c'est parfait... Ou une fois de temps en temps, même quand ils se sentent plus attirés par ceci ou cela, juste pour montre autre chose
... Vive le Kinder Libre !!!



weriem 18/11/2011 14:19

Perso les kinders surprise pour fille je trouve ça pas mal car j'étais dégoûtée d'avoir une petite voiture en surprise! Je voulais toujours avoir un personnage/figurine (ça c'est mixte!).
En ce qui concerne un futur enfant... A noël ou autre j'avais des mécanos ou des "petit chimiste" et pas de Barbie (heureusement que mes copines en avaient plein!). J'en ai eu qu'une seule et ce
fut une joie incroyable. Et pourtant je ne réclamais que des trucs "de filles" (poupées, déguisement de princesse etc.) mais je n'avais que des cadeaux mixte ou plutôt pour garçons. J'avais aussi
les cheveux courts! On avait beau me conditionner, rien n'y faisait, j'aimais toujours les trucs de filles... Et tu vois à mon âge j'y pense encore! A bon entendeur ;)

Le petit poison rouge 23/11/2011 22:43



Hmmm ... Quand on te voit maintenant, t'a l'air tout ce qu'il y a de plus fille ... :P



Lila 18/11/2011 12:09

J'ai jamais été une grande fan des Kinder surprise donc cette nouvelle me touche moins que toi ^^ Mais on le retrouve souvent, que ce soit dans les pochettes surprises, dans les menus enfants des
Mac Do... Là, finalement, c'est plutôt facile de "lutter contre", il suffit de préférer la version mixte qui existe souvent.
Ce qui est beaucoup plus difficile, c'est d'éviter les réflexes sexistes que nous avons tous, hommes comme femmes, et qui participent au conditionnement (bon, le mot est peut être un peu fort) des
enfants. Je travaille sur la découverte du livre avec des tout-petits (6 mois à 3 ans), et je me rends compte à quel point il est facile de rentrer dans les stéréotypes. Au début, par exemple,
j'avais tendance à proposer un livre qui s'appelle "ma voiture" aux garçons, en me disant que "ça leur parlerait', mais sans en avoir vraiment conscience. Je m'en suis rendue compte, je le propose
maintenant indifféremment à des garçons et à des filles et ça plaît aux deux !

En ce qui concerne la parenthèse sur la laïcité, je ne suis pas d'accord avec toi à propos de l'ostentatoire. C'est-à-dire que je suis tout à fait d'accord qu'un enfant qui fréquentera des enfants
d'autres religions les acceptera plus facilement. Et actuellement, à l'école, il peut y avoir des enfants ou des ados qui portent des mains de fatma, des croix ou des étoiles de David, ce n'est pas
interdit. Je suis tout à fait d'accord avec toi, ça permet l'échange et l'ouverture aux autres. D'ailleurs j'ai eu la chance d'aller dans une école où il y avait régulièrement des échanges sur les
croyances et les coutumes de chacun. Mais on peut aussi oublier cet aspect de la personne à d'autres moments, pour s'intéresser à d'autres aspects de la personnalité. A mes yeux, le choix de porter
des signes ostentatoires (voile, kippa ou croix démesurée) est un moyen de crier "je suis de telle religion, c'est ce qui me définit avant le reste dans mon rapport aux autres" et c'est gênant à
l'école où cet aspect des choses ne doit pas être mis en avant en permanence. Dans le reste de l'espace public, chacun devrait pouvoir faire comme il le souhaite (avec comme limite le respect de
l'autre), mais à l'école ce n'est pas cet aspect là de la personnalité (spiritualité, croyance) qui doit être mis en avant, on va à l'école pour développer d'autres aspects de la personnalité
(connaissances).

Le petit poison rouge 23/11/2011 23:02



Je comprends ton propos, mais je pense que l'école (publique) est un fabuleux endroit de mixité religieuse, sociale ... J'ai été dans un collège de ZEP et j'y ai rencontré des gens que je
n'aurais jamais fréquenté autrement, je crois...


Après, effectivement, il faut aussi savoir passer à autre chose. C'est pour ça que je trouve que le cours d'initiation à la religion que ma grande-belle soeur donne en sixième (et qui doit être
au programme je pense) est super bien vu. On en parle, on voir les points communs, les différences aussi, mais dans la tolérance, et hop, on passe à autre chose !