Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 20:53

Ni même en phase de pré-conception.

 

De pré-pré conception à la limite. A savoir qu'on aborde le sujet parfois sans avoir de crises d'urticaire, qu'on s'est mis d'accord sur le nombre (il s'agit évidemment du'un nombre "à priori", car on se doute que tout peut changer suivant ce qui se passe avec le premier ) et les prénoms (ça c'est parce qu'on a chacun eu un coup de foudre pour un prénom, mais c'était il y a déjà très longtremps, donc ça ne signifie rien de rien). Et qu'évidemment, je lis beaucoup sur le sujet.

 

(Attention post à polémiques et à détails techniques, plus compte rendu de ma visite. Si vous ne voulez pas savoir, vous n'êtes pas obligé(e)s de lire !)

 

Ca peut paraître bizarre, d'autant qu'on a moins d'interlocuteurs avant la grossesse pour poser toutes les questions, mais je veux savoir ce qui m'attend, et ce qui nous attend, avant. Je ne veux pas entrer trop dans les détails, mais le coup de la première écho qu'on imagine comme dans les films et où on se retrouve à poil (en entier ou à moitié) devant son chéri hyper gêné (et qu'on avait pas prévenu vu qu'on savait rien), ça m'arrivera pas.

 

De même, je suis déjà à peu près au courant des examens pratiqués couramment pendant la grossesse, et j'ai déjà réfléchi à ce que je pense accepter ou pas. Je pense que j'en informerai le père de l'enfant (parce que c'est à ce titre qu'il doit être informé, à mon avis. Je pense que tout lui imposer n'est pas très juste et très inclusif, mais que ce que je fais de mon corps ne le regarde pas. Du coup, quand il s'agit de la santé de notre bébé, je pense qu'il est normal de l'informer, d'expliquer le pourquoi de mes décisions. Et si ça coince vraiment, de débattre, voier d'amender.

 

On est déjà d'accord sur le principe de faire un projet de naissance, je cherche juste ce que moi j'ai envie d'y mettre, à rapprocher ensuite de ce que voudra y mettre le second principal interressé. D'autant que j'ai accepté de ne pas nous orienter vers un AAD par respect pour ses craintes (il faut reconnaître qu'elles ne sont pas abherrantes).

 

En revanche, comme je l'ai déjà dit ici et comme répété, re-répété et re-re-répété chez Dix Lunes, une sage femme peut s'occuper de votre suivi gynéco "classique", sous réserve que tout aille bien. En cas de problème, elle est tenue de vous aiguiller vers un gynécologue.

 

C'est pour ça que j'ai franchi la porte du cabinet de SF (désolée pour cette abréviation mais sinon je n'en finirai pas de taper) cet après-midi.

 

Je me suis sentie plutôt à l'aise en entrant, peut-être grâce à tous les prospectus sur les couches lavables et bio, l'allaitement, le portage, des espaces de paroles libres, anonymes ou pas, gratuits ... J'ai pensé avoir frappé à la bonne porte.

 

J'ai un peu déchanté quand je me suis aperçue que j'avais affaire à une remplaçante. Géniale, très compétente je pense, très sympa... Mais qui n'exerce QUE comme remplaçante (j'avais pensé qu'elle était peut-être d'un cabinet voisin, et qu'elle remplaçait celle qui la remplaçait, etc). Donc, aucune chance de la revoir , ou presque. Quand je pense que j'avais "briefé" la nana qui a pris le RV en lui disant que je voulais entamer un suivi et que j'avais dit que ça urgeait pas, ça me fait râler. D'autant que la personne que j'ai eu au téléphone m'avait d'abord accueilli avec un (gentil) "écoutez, on fonctionne pas trop comme ça, sinon on n'aurait plus le temps de faire de l'obstétrique ..." Après que je lui ai expliqué que je ne cherchais pas à lui faire perdre son temps, mais que j'avais besoin de trouver une solution autre qu'un gynéco, elle m'avait trouvé un RV. Du coup, ça me semble encore plus évident que je cherchais à n'avoir qu'une seule interlocutrice.

 

Au passage, on a reparlé de ça avec la SF, qu'on appellera Marie. Elle m'a confirmé qu'aucune SF en Auvergne n'a accès à un plateau technique, et que donc, si un jour on se décide, je ferai tout mon suivi avec une SF qui ne pourra pas être là le jour J, et qui me découvrira moi, mes antécédents, mon dossier, lors de la consult' du 8e mois - c'est la procédure habituelle de demander à une femme qui a fait son suivi hors de la clinique de faire la ou les deux dernières consult' avec une des SF "dans la place". SF qui ne sera pas forcément dispo le jour J.

 

Ce qui fait déjà deux, voire trois personnes, qui non seulement vont intervenir dans la grossesse, à qui il faudra expliquer des choses, et qui ne seront pas toutes du même avis et que nous, et entre elles, et qui vont devoir à un moment ou à un autre pratiquer un examen. Avec la probabilité que l'accouchement dure sufisamment longtemps pour nécessiter un changement de SF et ou de médecin, on grimpe à 5 ou 6 !

 

Ce qui m'inspire deux choses :

 

- Merci Floh de m'avoir incitée à essayer de calmer mes angoisses, parce que ça va être joyeux,

 

- Et le concept d'intimité, ça parle à quelqu'un ? Qu'il faille relever gynéco et / ou sage femme au bout de quelques heures, je le comprends, évidemment, il en va de leur santé (les journées qui n'en finissent pas, demandez à vos copains / copines qui bossent en hosto) et de celles des personnes sur qui elles veillent. Que la date et l'heure d'un accouchement ne puissent être prévus, ça semble évident. Mais quand même, six médecins qui vont examiner l'intimité d'une patiente en neuf mois ... Ca vous paraît pas un peu beaucoup ?

 

Aucun moyen de l'éviter, même en faisant faire son suivi à l'hôpital (1), sachant  que la personne qui vous a suivie ne sera peut-être pas là le jour J (+1=2) qu'il faudra probablement changer de soignant en cours de route (+2=4) , et avoir un gynéco en parallèle (+1=5) pour avant et après.

 

La suite demain !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Les choses qui fâchent
commenter cet article

commentaires

sel 18/08/2011 09:46


Je comprends que tu sois déçue d'avoir eu une remplaçante. en même temps, si tu y es allée au mois d'août, ils ont peut-être eu du mal à trouver quelqu'un d'autre.
je suis bien d'accord avec toi que c'est vraiment pas terrible que ce ne soit pas la même personne qui puisse nous suivre tout le long de la grossesse et le jour J...


Le petit poison rouge 24/08/2011 14:53



Pour la remplaçante, j'aurais aimé qu'on me previenne... Mais bon, c'est fait...