Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 23:59

(Aujourd'hui, nous sommes le 23.10. Donc, aujourd'hui et demain,c'est notes programmées. Mais que du beau, promis !)

 

Nous n’avons pas réellement voulu faire un mariage « écolo » mais nous voulions faire un mariage sans gaspi : ne pas acheter 100 photophores dont on aurait jamais su quoi faire ensuite, le moins possible d’achats « exprès ». Ca s’est surtout traduit par de la déco home-made et biodégradable et de la vaisselle en bois et en carton, des fleurs achetée à un producteur local, location de bonbonnières plutôt qu’achat, récup’ de bouteilles pour les sirops, récup’ d’une boite à clé qu’une copine voulait jeter pour la transformer en urne une fois repeinte, récup’ de planches dans la rue pour y peindre nos panneaux indicateurs..

 

Mais c’était aussi une façon de faire des économies, je le dis honnêtement, pas seulement par souci écologique.

 

J’aurais voulu faire plus : louer ma robe, par exemple. J’étais partie pour et puis j’ai craqué, je l’ai achetée, j’avais peur que quelqu’un la porte avant moi !  Mais je conseille la boutique : Graine de coton à Paris. Alexandra vend des robes d’occasion et en loue, certaines (comme la mienne) sont neuves car des prototypes ou d’anciennes collections. Je précise qu’elle effectue les retouches même pour la location, je précise car j’ai lu une bloggeuse (je ne sais plus laquelle) qui disait qu’elle ne pouvait pas louer car elle ne pensait pas entrer sans retouches dans une robe standard. Les robes sont mises aux mesures des mariées, même en location.

 

On s’est laissés aller à la facilité sur certains points : il y avait des endives dans la salade (en août !) mais c’était l’entrée qu’on préférait, on a acheté des raquettes  et des jeux en plastique, certainement fabriqués en Chine, vu le prix, mais c’était plus facile que de courir partout pour en récupérer qu’on nous aurait prêté. Mais bon, on aurait dû le faire. On aurait aussi voulu encourager le covoiturage, on avait essayé d’en parler sur notre site mais chacun s’est débrouillé finalement et ça a fait pas mal de voitures.

 

Au final, on a fait ce qu’on a pu et essayé de pas trop gaspiller : on n’a jeté aucune nourriture (tous les invités du lendemain sont partis avec quelque chose à manger), quasiment aucune déco (distribuée aussi car très appréciée ou réutilisée dans une fête 15 jours après, ce qui se jetait était biodégradable), le voile d’hivernage qui a servi à la déco a été en grande partie récupéré pour servir dans les jardins cet hiver.

 

D3S5932Crédit photo Pierre Mérat

 

Les petits « trucs déco un peu écolo » du mariage (c’est pas beaucoup mais donne quelques idées de choses sympas qu’on peut faire sans consommer du neuf ni gaspiller).

 

Notre blé : j’ai acheté des moules en bois sur un site écolo. Nous avons fait pousser du blé dedans et mis des gerberas (dans des éprouvettes en plastique de fleuriste, moins écolo). Tout le monde a trouvé ça joli et original.

 

Nos supports de vase : mon père a fabriqué des supports en bois de noisetier qui portaient des verres achetés exprès (mais réutilisables ensuite : ce sont des verres à bière) car pour fabriquer plusieurs supports les verres doivent être tous identiques, sinon c’est beaucoup plus compliqué.

 

D3S5972

  Crédit photo Pierre Mérat

 

 

Nous avons remplacé les photophores par des galets.

 

Les gobelets en cartons super jolis, les petites assiettes et fourchettes en bois de notre buvette, tous recyclables ont été commandés sur ecolomique.com

 

Sandrine--22-.JPG

 

Notre urne était une boite à clé recyclée (au départ je cherchais une boite aux lettres)

 

urne

 

Nos panneaux indicateurs étaient des planches récupérées dans la rue.

 

Notre livre d’or était constitué de bambous plantés dans un grand pot sur lequel nos invités ont accroché des cartes à l’aide de pinces à linge en bois.

 

DSC06743

 

 

Nous avons loué 4 bonbonnières au marchand de bonbons du coin plutôt que les acheter. Il a accepté tout de suite quand je lui ai demandé.

 

bonbonnieres et buvette

 

Pour le reste, si j’ai eu envie de parler de mon mariage et de le diffuser via ton blog c’est parce que j’ai beaucoup fréquenté les blogs mariage ces derniers mois et que j’y ai trouvé une source énorme d’inspiration et que j’aurai voulu rendre hommage à mes inspiratrices et donner si ça intéresse quelqu’un quelques idées.

 

C’était un mariage DIY : les faire part,  la papeterie (étiquettes pour les cakes de la buvette, menus, affichages dans les gîtes, escort cards etc), les fanions de la buvette, les panneaux indicateurs ont été faits par mon amoureux et moi, ma mère a fabriqué et congelé 500 petits gâteaux pour l’après midi, mon père a fabriqué les supports des « vases » ;  on a fait pousser du blé, acheté des fleurs en vrac et fait nos bouquets ; tous les montants en fer des barnums ont été recouverts de voile d’hivernage (200m !!). J’aurais envie de montrer qu’on peut faire quelque chose soi même, de simple mais chaleureux et d’original, que les gens apprécient sans forcément que ça coûte un bras. On y a mis beaucoup de nous même et nous avons eu des invités à la hauteur de tout le mal qu’on s’est donnés : on a reçu tellement d’amour, d’attentions, d’aide, de sourires, de rires, les gens étaient tellement contents (plein de gens nous ont dit que c’était le meilleur mariage auquel ils étaient allés) que nous n’avons regretté aucune des secondes que nous y avons passé (alors que quelques jours avant, je sentais bien que ma famille trouvait qu’on en faisait un peu trop) et nous avons été catapultés sur un nuage dont nous redescendons à peine.

 

Je voulais juste ajouter deux choses que j'ai oubliées :

-J'ai fait fabriquer en secret des figurines personalisées sur le site flo-et-merveilles.fr - Quelques exemples de ce qu’elle fait sur mesure ici.J'ai t'ai mis la photo de celles qu'elle a fait pour nous, à comparer avec la photo de nous, c'est super bien, non ? Elle est gentille, rapide et ça m'a coûté un peu moins de 50€. Je n'ai aucune action chez elle, je l'ai découverte grâce à Mademoiselle Dentelle. Si ça peut être une alternative à celles du site à la mode Etsy qui coûte deux fois plus cher et prennent l'avion pour venir, c'est aussi un peu d'écologie !


figurines
 

- nous avons loué une imprimante photo sur internet (sur dispophoto.com) pour imprimer les photos du photobooth, qu'on a accrochées à notre buvette le lendemain pour que les invités voient les autres et ils sont repartis avec. Le site envoie imprimante + papier + encre, avec tout ce qu'il faut pour le retour par la poste. Ils louent aussi des appareils photos et des caméscopes. Très rapides en plus (une semaine pile entre ma commande et le mariage)(toujours pas d'actions chez eux).

 

Je voudrais aussi "rendre hommage" à notre photographe, Pierre Mérat qui a fait une super boulot avec nous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Vrais mariages !
commenter cet article

commentaires