Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 23:22

(En préambule, désolée pour ce postage en pointillés, et mon abscence de coms sur os blogs que je lis toujours. Mais tous nos weeks-ends sont pris jusqu'au premier août, c'est la fête du cinéma, il fait beau, et j'ai un gros truc à faire qui me prend bien du temps (vous saurez quoi le 14), en plus de la robe qui m'a totalement accaparée ces derniers temps. A ce propos, je vous ferai des photos du ratage si vous voulez, et surtout, je compte arranger ça, j'ai hâte de vous montrer. Mais c'est pas prévu pour tout de suite !)

 

Ce qu'il y a de moins bien (oui je sais que vous voulez pas de ma note, je me la garde :P ) avec un mariage dans la famille, c'est que les gens qu'on n'a pas vus depuis un moment (depuis notre mariage pour ceux qu'on a vu le plus récemment, mais parfois depuis cinq ou six ans), se sentent tous brusquement oveeeeer-interressés par mon statut de "mariée, bientôt 30 ans, nullipare, oui, je vais bien, merci."

 

J'ai donc eu droit à la question à laquelle je n'ai pas envie de répondre ... HUIT fois. Juste pour info, mon amoureux, qui jouit de tout à fait le même statut, l'utérus en moins, devinez combien de fois on le lui a demandé...

 

Vous vous demandez pourquoi je n'ai pas envie de répondre à cette question (rien à voir avec l'envie / le désir / le besoin d'avoir un bébé, je parle juste de répondre à cette fichue question) ?

 

Parce qu'il n'y a que deux réponses possibles : "oui, un jour", ou "non,merci". Evidemment, il y a des variantes.

Enfin une, "oui, on veut élever un enfant mais pas le fabriquer nous-mêmes".

 

Ce qui m'agace le plus, c'est de constater que l'on à ce que j'utilise une des deux réponses, voire, si on n'est pas obtus, une des trois (BMA, tu te reconnais pour le compliment ?).

 

Il ne vient jamais à l'idée de personne que je pourrais ne pas savoir ? Que, à bientôt trente ans (ouaiiis, bientôt trente piges, et non, je ne me sens pas périmée du tout ), je pourrais avoir décidé d'attendre et de voir ? Pour le moment, mon horloge biologique ne me sussure aucun besoin irrépressible, ce qui ne veut pas dire que je ne veux pas d'enfants ! Ca veut dire que j'ai ptêtre bien envie, ptêtre pas, ptêtre que ça dépend des jours. Ptêtre que c'est un sujet de discorde entre nous, ou ptêtre que ça marche pas, alors dans le doute, on pourrait pas s'abstenir ?

 

Honnêtement, je ne ressens pas (et j'espère ne jamais ressentir) de besoin viscéral de porter un bébé. D'abord, parce qu'on n'est jamais sûre à 100% de pouvoir, ensuite, parce que je sais que ça peut faire du mal si le/la partenaire n'est pas en phase avec ce besoin.

 

Mais est-ce-que pour cette raison, je dois être mise au pied du mur, sommée de choisir entre child-free et mother-to-be ? Est-ce-que le fait de ne pas agir avec mon instinct, mais de tenter d'intelectualiser la chose fait de moi une future mère indigne ? Faire un enfant par ENVIE, et pas par BESOIN, c'est pas tout aussi respectable ?

 

Pire encore, qui peut se permettre de décider que si je doute, il faut que je me dépèche de "tenter ma chance", parce que si après on veut plein de bébés, je risque d'être trop vielle (je parle de biologie, pour ceux qui prétendent savoir si je serai plus apte à élever un enfant à 30,35 ou 40 ans, j'ai déjà donné, merci) ? Qui peut juger à ma place s'il est mieux d'avoir un bébé un peu trop tôt ou un peu trop tard, dans NOTRE situation ?

 

Bien sûr, je suis mariée, donc on se dit que le sujet a du être abordé avant avec l'Homme Chocolat (et c'est vrai). Et si mon amour n'avait pas encore lui non plus envie de choisir son camp ? Et si je l'aimais aussi pour ça ?

 

Et si, pour le moment, ma vie de femme ne se résumait pas à ce choix ?

 

Vous l'avez deviné, c'est le cas ...

 

C'est un choix importantissime, mais en aucun cas, ce n'est toute ma vie. De notre choix découleront des conséquences qui modifieront sûrement beaucoup de choses, mais j'aimerais toujours Tim Burton et les macarons, je chanterai probablement toujours sur "la terrasse" du boulot, et j'espère que j'accorderai toujours de l'importance à ce qui occupe mes journées (en plus de l'éventuelle co-éducation d'un enfant, ou de plusieurs), que ce soit un travail ou autre chose. Sans parler de ce qui me lie à l'Homme Chocolat.

 

Donc non, je ne veux pas répondre à cete question, car je ne veux pas être résumée à ça.

 

Voilà, c'était mon coup de gueule ! :P

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Le petit poison cogite
commenter cet article

commentaires

sel 16/07/2011 20:39


Lol, si tu veux vraiment faire au mieux, il faut attendre les indices dans la conversation : on commence par parler des dernières vacances et ça peut dériver sur tous les sujets. En fait, je n'aime
pas les questions "crues", j'ai toujours l'impression d'un interrogatoire, même avec la meilleure volonté du monde de la part de "l'interrogateur". Mais parler de moi, je sais faire : la preuve,
j'ai un blog !:p


Le petit poison rouge 18/07/2011 12:04



Tu me rappelels un jour où j'ai été géné de ma propre maladresse, alors que je ne cherchais qu'à faire participer à la conversation la fille qui restait en retrait ... J'en rougis encore !



Mia 03/07/2011 23:55


Désolée, la prochaine fois je ferai ma prétentieuse en écrivant :
#poser toute boisson, attention humour...#


Le petit poison rouge 04/07/2011 18:49



:D



Mia 03/07/2011 22:56


J'adore ton fâââââme !

Je vois bien la conversation :
- alors... les enfants c'est pour quand ?

et la réponse selon les gens :
* ceux qui viennent de se mettre ensemble
- et vous, vous avez consommé / consommez depuis quand ? (j'aime pas ce mot)

* ceux qui sont ensemble depuis X années et ont plein d'enfants
- et vous, vous êtes débarrassés d'actes sexuels ou même si vous avez accompli votre Devoir vous continuez à vous envoyer en l'air ?

* les célibataires libérés
- et toi, le triolisme c'est pour quand ? (bon d'accord, entre "enfant" et "triolisme"... cette réponse se discute...)


Le petit poison rouge 03/07/2011 23:49



Mia, j'ai craché mon thé à la pèche sur mon clavier à cause de toi ...



Mia 03/07/2011 16:13


Salut celle qui ne sait pas ;-)

T'as déjà essayé le "on (je) n'a pas envie d'en parler" ? Parce qu'après tout, c'est ce dont tu as envie, non ?

Claire, de mon côté, quand certains nous posent la question sans délicatesse, on répond à la question avec le degré de précision qui va bien selon la personne mais si c'est bourrin, je précise
souvent (avec le sourire, la maladresse n'empêchant pas la politesse) "j'avais pensé vous répondre qu'on essayait en vain depuis 5 ans ou que j'en étais à ma 3° fausse-couche histoire de clôre ce
sujet, mais comme on a la chance que ça ne soit pas vrai pour nous, je ne me permettrai pas".

Le sujet n'est pas tabou en soi, mais il y a des "formes" attendues je pense.
Je trouve que cette réponse ramène le sujet sur le global et pas sur notre cas individuel et fais prendre conscience aux célibatairesquineseposentpastoutescesquestions /
auxnéoparentsquionteuunenfantsuperfacile que ça peut être un sujet très très sensible et qui touche à l'intime (tout en étant une question "possible"...)

Je terminerai par une de mes "répliques" qui commence à dater (oui je m'auto-cite quand j'ai des paroles qui me paraissent pertinantes ;-) ) :
quelquesoit le sujet, il m'arrive de dire :
"je prends le droit de te poser la question, je te laisse le droit de ne pas y répondre"
...

Bises

PS : je partage aussi l'avis de Floh que "plus on redoute quelque chose, plus cette chose a tendance à arriver..."

PS 2 : Anna, je pense que je n'hésiterai pas à répondre ta "phrase" à certaines personnes avec qui je n'aurais pas envie de partager cet aspect là de ma vie...


Le petit poison rouge 03/07/2011 19:14



Oui, j'ai déjà essayé. Mais je reste sur mon coup de gueule, j'aime pas qu'on se permette de poser des questions aussi intimes sous pretexte que ... Gnagnagna... Horloge biologique ... Tout le
monde le fait ... Plus important dans la vuie d'une fâââme... Ciment d'un couple...


Est-ce-que je leur demande, à moi, aux gens, s'ils s'envoient en l'air ? Ca aussi c'est important, non ? :P



Claire 03/07/2011 14:23


Moi, j'ai trouvé une super réponse : "Si ça se trouve on essais et ça ne marche pas !" Bizarrement les gens ne te posent plus la question ensuite !


Le petit poison rouge 03/07/2011 14:49



Je suis pas sûre d'oser (parce que si on me donne UN conseil je hurle ) mais ça doit être efficace, héhéhééé ..