Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 13:44

Hier, Claire me disait qu'elle me trouvait obsédée par le suivi de mon éventuelle grossesse, et l'accouchement qui devrait logiquement la clore.*

 

Des fois, elle dit n'importe quoi.

 

Et des fois, pas.

 

Là, en l'occurence, il se trouve qu'elle a raison.

 

Ce midi à la pause, j'ai lu sans discontinuer des articles médicaux pendant 67 minutes, juste parce que j'ai commencé à me demander si le test de la clarté nucale a une alternative valable.** Et je reviens tout de suite pour vous faire part de ma conclusion.

 

La question,c 'est pourquoi ?

 

Il se trouve que je n'aime pas des masses le monde dans lequel on vit. Il s'y passe de très belles choses, et aussi des choses épouvantables. Je pense que la propotion "bien/mal" a tendance à évoluer un peu vers le "mieux", mais pas vite.

 

Et moi, j'ai envie que ça aille mieux. Plus vite.

 

Où est le rapport ?

 

Le rapport, c'est que je ne peux pas infléchir la politique mondiale, ni même française, à moi seule.Ce n'est pas parce que j'achète du chocolat bio et équitable sans huile de palme que la forêt indonésienne se porte (vraiment) mieux, et ce n'est pas parce que je ne mange pas de viande que quiconque a remis en cause son alimentation à cause de / grâce à moi.

 

J'ai beau répéter inlassablement le pourquoi du comment il ne faudrait jamais acheter de jouets en plastique fabriqués en Chine, de vêtements fabriqués en Inde sans aucune charte éthique et/ou écolo, le bienfondé des cadeaux faits maison, les bienfaits d'une certaine dématérialisation ... J'ai l'impression que "souffler dans le cul d'une vache, ça f'rait pareil" (Kaamelott inside ;)

 

(J'exclus volontairement mon chéri de l'échantillon, il est amoureux, il n'est pas objectif.)

 

Alors, je bataille sur un terrain qui (vive le web 2.0) me permet de diffuser plus largement ce qu'on peut appeler "mes credos" (Traduction littérale : Ce en quoi je crois. On dit "mes credis" :P ?). Pas pour être crue, pas pour servir d'exemple ... Pour porter le débat et essayer d'améliorer les choses.

 

( Montons d'un cran le registre des citations : "L'important ce n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir. B.Werber.) 

 

En l'occurence, je fréquente peu de femmes battues, d'orang-outans sans forêt fixes, de RMIstes, de drogués.

 

Je croise beaucoup de gens comme moi, citoyens, consommateurs, avec des boulots plus ou moins chouettes, plus ou moins dubitatifs, un peu paumés parfois, un peu débordés. Ceux à qui mon discours sur la consomm'action ne fait ni chaud ni froid.

 

Par contre, je croise plein de femmes, jeunes filles, filles, gonzesses, nanas et autres créatures de genre féminin dans mon entourage, et nombre d'entre elles souhaitent passer par la case "grossesse".

 

Sans aller jusqu'à dire que le monde se porterait mieux si les femmes enceintes (ou pas d'ailleurs) étaient mieux traitées, (bon, si, je le dis. Avant tout, il faudrait qu'on cesse de les violer, de les vendre, de les mutiler... Mais là encore, je fréquente peu de femmes à qui je peux vraiment venir en aide) moi, quand je lis un récit d'accouchement ou d'examen qui a traumatisé une femme, ça me fait mal. Au ventre, aux tripes, au coeur ... Et au ciboulot aussi.

 

De plus, je dois changer de gynécologue. Donc, au lieu de rechanger dans X années (parce qu'il/elle sera hostile à toute discussion), je cherche d'ores et déjà ... A trouver ce que je cherche.

 

Ce que je cherche ? Un médecin qui lise des revues médicales récentes plutôt que de continuer à excercer comme il l'a appris il y a cinq, dix, quinze ans, ou même juste un qui accepte de s'entendre dire (sans ricaner, sans devenir condescendant ou me prendre pour une tarée)  "Voilà, j'ai trouvé ça sur le Net, c'est sérieux puisque ça vient de [tel organisme scientifique et reconnu, exemple: l'OMS],  ça dit que cet examen n'est pas nécessaire, donc on ne va pas le faire aujourd'hui, expliquez moi pourquoi je me trompe si vous le pensez, et au cas où, on le fera la prochaine fois".

 

Ca, visiblement, c'est la perle rare.

 

Et ça, ça me fout en boule.

 

Alors, tant pis si je suis obsédée, si ça peut servir à d'autres ...

 

(Si vous aussi avez une obsession du genre à me soumettre, comme promouvoir le végétarisme, le yoga, la décroissance, ou même le yo- yo ou l'écoute intensive de Britney Spears, tant que vous pensez que ça va dans le sens " d'un monde meilleur", je vous promets d'en débattre avec vous ...)

 

 

* Ami nouveau lecteur : il faut lire ici, par exemple. Pour résumer, pour le moment, je sais combien je (ne) voudrai(s) (pas) d'enfant(s), mais je ne dirai rien. Et si mon chéri est OK et qu'on se lance, ce n'est pas pour de suite...

 

** Parlons technique : je cherchais à savoir, en cas de première échographie abdominale (et pas endo-vaginale), SI l'échographe ne voit rien, s'il y avait une alternative à l'échographie EV. La réponse est : oui, le tri-test, mais c'est plus long pour avoir un résultat. Ce qui fait que c'est (encore) plus dur psychologiquement si le résultat est mauvais (c'est à dire s'il révèle un risque d'anomalie élevé), et que les parents décident que la grossesse ne sera pas menée à terme. Techniquement, il s'agit alors d'une IMG, et elle peut avoir lieu jusquà l'accouchement. Je peux développper si quelqu'un(e) le souhaite, si c'est votre cas, laissez-moi un petit commentaire !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Les choses qui fâchent
commenter cet article

commentaires

Véro 02/12/2010 10:05


Bonjour,

Je lit ce blog depuis longtemps sans intervenir, puisque pas encore mariée, mais par contre je suis déjà maman, 2 fois.

Je pense que tu devrais t'orienter vers un suivi global avec une sage-femme, renseigne toi sur ce que les établissements à côté de chez toi te proposent. Pour les examens obligatoires, il n'y en a
pas, à par il me semble 2 échographies. Ensuite, il y a toutes les questions en amont. Je me fiche de subir une prise de sang pour rechercher si je suis immunisée contre la toxoplasmose, et je le
fait volontiers. Pour une éventuelle amniocentèse, geste intrusif s'il en est, il faut considérer ce qui sera fait du résultat. Si l'IMG n'est pas envisageable pour cette famille, cela ne sert à
rien.

Enfin, je ne peut que t'encourager à travailler en amont pendant une (future) grossesse sur le non souhait de la péridurale, rechercher les outils alternatifs, c'est une tempête qui ne s'improvise
pas de traverser. Pour un éventuel allaitement, identifier des personnes ressources c'est bien aussi. Une copine calée, une association accueillante, un bouquin avec du bon sens, une conseilliére
spécialisée ou un pédiatre formé (rare).

Enfin et en dernier, renseigne toi du côté des doulas pour considérer si c'est quelquechose qui te conviendrais.
http://www.doulas.info/
http://www.projetdenaissance.com/

Bonne continuation sur le chemin de cette réflexion !

Véronique, qui témoigne qu'une grosse peu se penser sans toucher vaginal et une naissance sans péridurale, pose de perf' et épisio.


Le petit poison rouge 03/12/2010 15:01



Bonjour, et merci pour ce premier commentaire ...


Pour tout ce qui est du suivi et de la réflexion pendant la grossesse, je ne peux quêtre d'accord. En revanche, pour l'allaitement, je n'avais jamais pensé à chercher vers qui me retourner en cas
de doute, alors que je sasi pourtant que ça peut ne pas bien se passer ... Il me semble que c'est un conseil très précieux.


Merci pour les liens ...


A bientôt !



Mia 28/11/2010 18:04


Je ne compte pas devenir "simple" ;-)

Je ne peux pas donner mon avis sur chaque test médical car je ne sais pas non seulement en quoi ils consistent, s'ils sont obligatoires... Mais faudra sûrement que je passe par là.

Pour avoir lu des conversations sur le test de diabète/glucose/O'sullivan, on aurait pu sortir en disant que c'était obligatoire... mais en fait non. D'ailleurs la fille qui avait eu son bébé 1 en
Allemagne ne l'avait pas fait. Et y'a des critères "alarmants" qui peuvent "inciter" à le faire, sinon pourquoi...


Le petit poison rouge 29/11/2010 22:49



J'espère que tu nous raconteras tout ça, j'en ai marre des recherches et du jargon médical :)



Mia 25/11/2010 14:25


De mon côté je ne peux rien dire sur les tests obligatoires ou pas, vu que je n'y connais (encore) rien. Disons que je pense faire comme pour le mariage. Pas de IL FAUT, je ne veux RIEN : pas de
robe, pas de traiteur, pas de bague... juste un mari ; soit pas d'examen, pas de poussette qui sait faire le café, pas de péridurale, pas de surmédicalisation... juste un bébé.

Mais je suis quand même au courant qu'il y a qqs obligations. Ce qui m'ammènera du coup à remplir le genre de tableau dont tu parles dans un des com'.
Pour l'instant tout ce qui est médical ne m'intéresse pas... mais je vais sûrement m'y mettre...

Pour ce qui est de l'information, des +/- ainsi que du corps médical qui n'est pas "à jour"... je suis d'accord à 200%, j'ai eu l'occasion de me prendre la tête à propos de la contraception y'a
quelques années et de militer pour de l'INFORMATION (simple, non?)

Pourquoi je suis obsédée... j'ai juste repris ton terme, ce n'est pas celui que j'aurais choisi. En fait 2 filles cohabitent en moi :
- celle qui est intimement persuadée que faire un bébé y'a rien de plus simple, les femmes le font depuis la nuit des temps et que si on s'écoute (...) ça va tout seul. Finger in the nose...
- celle qui a conscience qu'elle n'accouchera pas seule dans la forêt mais qu'elle sera confrontée à plein de gens qui lui donneront leurs avis, qui essaieront de la convaincre que tel truc est
indispensable, qu'elle sera sollicitée pour plein d'examens et que du coup je veux ME renseigner pour pouvoir choisir en connaissance de causes. Pour ne pas répondre "peu importe". A la différence
de la robe de mariée, on parle de mon corps et de la vie d'un p'tit bébé et du coup je me sens responsable.
[En fait il y en a bien plus de filles en moi, celle qui veut préparer son corps, celle qui fait trop/beaucoup de choses... je suis un être complexe]

Anne, je veux bien partager mon fichier, mais pour l'instant ce n'est qu'un listing simple. L'idée serait :
- d'ouvrir le blog
- de mettre en ligne via GoogleExcel ou un truc comme ça
...
J'y pense... j'espère que tu n'es pas super pressée... sinon je peux toujours te l'envoyer par mail (ton nom de famille commence bien par J... ?)


Le petit poison rouge 25/11/2010 23:11



Tu peux quand même donner ton avis ! Moi non plus je n'y connais rien,et au final, c'est peut-être tout l'intérêt du débat, de sortir des pensées formatées ... Je ne dis pas que les médecins sont
tous des abrutis, qu'il faut tout rejeter en bloc. Je dis qu'il faut savoir entendre, et que parrfois, la science donne les réponses. Par exemple, le fait qu'il n'y aie aucune différence
statistique entre le pourcentage d'accouchements prématurés avec ou sans TV systématique, (je vous laisse chercher de vous-mêmes, pour ne pas être accusée d'avoir choisi l'étude qui m'arrge :p )


Merci d'avoir repris ma formule, même si elle est inappropriée, parce que tout est parti de là,et merci d'avoir donné ta réponse. Je me sens un peu comme toi, complexe ... Mais ce que je ne veux
pas enlever à ma complexité, c'est la profonde conviction qu'on n'a pas le droit d'infantiliser une femme contre son gré.



Anne (& Romain) 25/11/2010 09:30


Pour en remettre une couche, je comprends bien tes
difficultés avec tout cette abord très médical ...
Pour en revenir à l'EV et bien oui j'étais au courant parce que comme beaucoup de future maman un peu stressé par toute cette nouveauté, je me renseigne et plonge mon nez dans "9 mois" et autre
"parents" au lieu de lire "Cosmo" ! Et donc j'y ai découvert l'écho EV, surtout pratiqué pour la premiere écho car le bébé fait 5 cm grand max et que par une écho abdominale, surtout quand on a une
petite bouée comme moi et qu'on respire très fort, et bien c'est pas pratique du tout pour bien voir le bébé et puis c'est indolore pas comme certains examen gynéco... Et comme je le disais
l'échographe est là pour voir le bébé et il a un truc obligatoire à faire c'est cette fameuse clarté nucale et il doit s'y tenir.Force est de constater qu'il est là pour le bébé et pas pour toi,
maintenant tu peux aussi lui faire part de tes réticences et s'il est intelligent il amènera l'examen à sont terme tranquillement.

Ensuite pour tout ce qui est de l'ordre de la "surmédicalistation" de la grossesse il faut pas oublier que si on veut être aidé par la CAF et la sécu et être en règle avec tout ça il y à 7 examens
obligatoires (prise de sang, entretien et parfois oui hélas examen gynéco)qu'un sage femme peut faire si tu ne veux pas d'un gynéco et donc 3 échographies avec des objectif bien précis !

Quand au tri test, il complète les "predictions" de la clarté nucale car les résultat sont parfois contradictoires, et l'échographie à beau être une science de plus en plus précise, personne n'est
à l'abri d'un résultat diffcile à interpréter qu'il va falloir vérifier.

Voilou, j'ai un peu l'impression de ramener ma science mais si je peu faire part de ma minuscule expérience pour aider à mettre de l'ordre dans tout ça ...


La bouseuse 25/11/2010 09:10


Coucou ! Ça discute bien ici.
Je te rejoins sur l'intérêt de se poser plein de questions, et de trouver des réponses, avant d'être enceinte, car ensuite, on est davantage pris parle temps, et plus dans l'émotion également je
crois - plus facilement culpabilisée, etc ...

Je sais que je voudrais éviter l'hôpital de par chez moi, qui pratique la césarienne à tour de bras (Claire, si tu veux venir ...) On pense à l'accouchement à la maison, mais encore faut-il trouver
une sage-femme qui accepte et en ait le droit, car si j'ai bien compris, si on a été suivie par une sage femme, elle est obligée de nous "abandonner" aux portes de l'hôpital si on y accouche. Tout
ça a l'air bien compliqué ... alors autan faire des choix éclairés !

Sinon, moi, je vois très peu de médecin, et là j'ai enfin pris rendez-vous avec un généraliste pour mardi (très grosse fatigue, et ça fait quatre ans sans avoir consulté ...). J'ai très mal dormi
...


Le petit poison rouge 25/11/2010 13:54



Je ne peux pas être plus d'accord avec le premier paragraphe. En plus, je suis persuadée que le bébé dans le ventre de sa mère ressent ses angoisses, ses peurs ... Alors si on peut minimiser les
sources de crainte, à mon avis, ça peut être bien !


Je comprends tout à fait ce que tu dis pour l'accouchement à la maison. Et contrairement à beaucoup de gens, je ne te dirai pas que c'est un mauvais choix, car je me suis beaucoup documentée sur
les pays "développés" où c'est courant. Pour mon mari, ce n'est pas envisageable, et ses arguments m'ont convaincue d'accepter le compromis. Mais le bon choix est propre à chaque couple !


Je penserai à toi mardi ... Ma généraliste est jolie et sent le parfum, j'espère que ton généraliste saura aussi bien prendre soin de toi ...