Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 13:08

(A ce moment là, je me doit de vous préciser que j'aimerais bien parler d'autre chose, d'autant que j'ai des recettes à poster pour Weriem, et des tas de petites choses dégoté(e)s pour vous. Il est donc potentiellement possible que le rythme de postage de ce blog s'emballe très bientôt, d'autant que les évènements commencent à se précipiter ici !)

 

L'Homme Chocolat est colérique, distrait, un petit peu je-m'en-foutiste du détail, et très obéissant aux codes du genre (le CV en noir, en arial et en 10, par exemple ...) (Evidemment, il est aussi profondément gentil-mais pas poire, drôle, serviable, curieux, décomplexé, joliment futile et encore plein d'autres qualités. Mais là n'est pas le sujet, je n'essaie pas de vous le vendre. Même très cher.)

 

Je n'ai pas un nanogramme de patience, j'aime que les choses soient faites comme je l'ai pensé, je suis perfectionniste à tendance-allez-zou-je-me-rajoute-encore-un-peu-de-boulot-après-tout-j'ai-encore-le-temps-de-dormir-donc-j'ai-du-temps, et je ne respecte JAMAIS les codes du genre, même si je devrais parfois (je pense que certains de mes CV ont du atterrir directement dans des poubelles !)

 

Alors imaginez, quand on fait un truc ensemble (la cuisine, par exemple...), de que ça peut donner. Vous les voyez les gros nuages noirs à l'horizon ?

 

Pour éviter ça, on met de l'eau dans notre sirop (non pas dans le vin, faut pas gâcher) sur nos traits de caractère pénibles (à savoir ceux qui pourrisent notre vie aussi bien que celle de l'autre), on partage les tâches de façon scientifiquement calculée pour minimiser les risques (à moi les entrées et le plat, à lui le dessert) et on se moque de nos défauts mutuels et respectifs : "Quoiiii, tu as mis 76 grammes de farine au lieu de 75 ? Mais qu'allons-nous devenir ?" Et ça a l'air de marcher, puique les disputes s'espacent. Elles ne seront jamais assez espacées à notre gôut !

 

Dimanche, alors que nous avions une fois de plus transformé la cuisine en laboratoire-usine-distillerie pour un régiment, nous parlions des concessions que nous avions faites / allions faire pour le jour du mariage. Et il me disait "Quand même, la préparation du mariage, quelle épreuve..."

 

De prime abord, j'étais d'accord. Je veux dire, la préparation d'un mariage c'est du temps, du stress, de l'argent... Rien que ça, ça suffit à créer des tensions (heureusement passagères) dans un couple.

 

Mais le mariage, c'est un peu un cas particulier ...

 

Parce que l'organisation d'un mariage,c'est aussi la gestion des émotions, quand l'un des deux est gêné d'être au centre de l'attention et pas l'autre, quand l'un des deux n'a pas de problèmes pour exprimer ses sentiments de manière verbale et que l'autre est plus pudique, quand on doit choisir entre respecter les traditions (entrée à la Mairie, ouverture du bal quand elle a effectivement lieu ...) ou inventer de nouveaux modèles, au risque de blesser ceux qui s'attendent à être sollicités ?

 

Il est aussi question de  la place accordée aux amis, aux membres de la famille, aux collègues,à son patron...

( ;D )

 

Et question d'argent, aussi. Est-il raisonnable de dépenser en un jour ce qu'on peut utiliser pour un an de logement ? Est-il si sage de ne pas s'accorder, pour un jour, la possiblité de réaliser ses petits rêves ?

 

Parce que l'organisation du mariage, au-delà des points particuliers, est toute entière fondée sur le compromis entre ce que l'on souhaite, ce que l'autre désire, ce sur quoi on peut s'entendre et ce sur quoi on ne veut pas négocier, ce à quoi "les gens" s'attendent... Comme la vie ! Il/elle veut six enfants et vous un seul, voyager alors que vous rêvez de trois chiens dans un grand jardin, être peintre alors que vous êtes rassur(é)e quand les rentrées d'argent sont stables ...

 

Finalement, même si nous nous connaissions déjà bien, cette organisation a mis en lumière des défauts et des qualités que nous ignorions / minimisions / sous-estimions. Je pense qu'on peut être heureux en n'étant pas mariés, en ne vivant pas nécessairement à temps plein avec celui/celle qu'on aime, ou de plein d'autres façons... Mais pour nous, qui croyons en l'amour fidèle et constructif ...Enfin du moins, le Monsieur. Moi je ne crois en rien de précis... Ou plutôt, j'y crois parce que c'est cette personne-là, je pense que j'aurais pu être heureuse dans une vie diffèrente, avec une personne diffèrente ...

 

Je me rends compte en l'écrivant, je dis souvent que l'amour est un sentiment égoïste, car on se rend heureux en rendant l'autre heureux (si c'est en le faisant souffrir, ça dépasse mes compétences.) Et si j'avais aimé un montreur d'ours ou un comptable, j'aurais été la même, et à la fois différente... J'aurais eu plus ou moins de concessions à faire sur mon coté maniaque avec l'un, sur mon coté cigale avec l'autre! Finalement pour moi c'est ça l'amour, quelqu'un qui vous aime presque en entier, et pour qui vous avez envie de changer juste ce qu'il faut, mais pas de vous transformer ... Je veux dire, si par amour, vous devenez demain une danseuse étoile émérite, elle était déjà quelque part en vous. L'amour, finalement, ce n'est que le révélateur de soi-même...*

 

Et rien que pour tout ce qu'on apprend en préparant le mariage, je trouve que ça en vaut le coup, quand on est, comme je disais, un couple à visée monogame et constructive. Car même si une composition de fleurs où un ruban d'ombrelle ne changera pas votre vie, un simple "Moi je n'aime pas cette couleur, mais ça m'est égal, c'est (aussi) ton mariage, alors fonçons", peut être la base de tout un édifice de respect et de compréhension.

 

* (je rappelle que l'Homme Chocolat est interdit de ce blog jusqu'au mariage, donc je parle pour moi seule.)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Notre mariage écolo
commenter cet article

commentaires

ludivine 04/06/2010 09:16


Salut moi je t'invite à visiter notre blog, http://peauethique.canalblog.com/archives/2010/06/01/18069220.html
Un livre sur le mariage bio à gagner :)


Mia 03/06/2010 10:21


Merci de ce partage de réflexion
(pause courte, commentaire court)
Bises
Celle qui se marie à J-30 jours (vais-je te suivre dans le décompte... Si oui il est temps de s'y mettre !?!)


Le petit poison rouge 06/06/2010 00:21



Ravie de voir que toutes les trois vous semblez partager mon point de vue sur ce que renferme toute cette préparation, dans les grandes lignes... :)



Nessa B. 03/06/2010 09:06


Tellement vrai.


enviedemai 02/06/2010 19:40


Mille fois OUI ! La préparation du "wedding" est aussi une façon de préparer le "marriage" (merci Marie !): parce qu'on remue tout ce que tu dis : du symbolique, de l'envie de respecter la
tradition, de l'envie d'être au plus près de son envie à soi, de l'envie d'être au plus près de l'envie de l'autre, des compromis entre les deux ....


weriem 02/06/2010 16:06


hihi, merci de penser à moi (mais t'as le teeeemps!!)
c'est vrai que l'organisation d'un mariage, ça peut apporter quelques tensions. Ca a mis mon côté perfectionniste (maniaque psycho-rigide!) en valeur : vouloir tout contrôler pour que ce soit
parfaitement parfait comme je veux et j'ai la tête dure... pas bien!!
Tu m'as fait rire avec ton eau dans ton sirop!!


Le petit poison rouge 06/06/2010 00:19



;)