Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 23:27

Pendant longtemps, le Petit Poison Rouge que je suis (je me rends compte que le "rouge" est de moins en moins usité, d'abord parce qu'il ne rentre pas nécessairement dans les formulaires, ensuite peut-être justement pour la raison que je m'apprête à évoquer) s'est sentie assez proche d'un parti politique. Je pense que je n'aurai pas besoin de dire lequel !

 

Puis un peu de temps a passé, et, sans aller jusqu'à dire que je ne m'y reconnais plus, je me suis mise à trouver que ses programmes étaient incomplets (en terme de ce qui a de la valeur à mes yeux), basés sur une logique productiviste qui ne me plaît guère - il faut reconnaître qu'il y a du mieux, mais je trouve ce revirement un peu trop bienvenu, alors que les premiers débats sur l'écologie politique ont plusieurs dizaines d'années ... Bref, il m'est de plus en plus difficile de choisir à un srcutin, ne pouvant partager ma voix.

 

Mais peu importe ce que je ferai au premier tour, il y a d'assez bonnes chances pour qu'au second, je vote pour l'un des candidats encore en lice.

 

A ce propos, je souhaite, comme nombre de personnes, voir reconnu le vote blanc comme un suffrage exprimé (le terme n'est peut-être pas tout à fait exact, mais je crois que vous me comprenez), à savoir une personne qui dit "Je n'ai pas trouvé à qui donner ma voix, mais je ne me désinterresse pas de la politique". Au contraire d'un vote nul ou d'une personne qui ne se déplace pas (ce n'est qu'une opinion !)

 

En revanche, dans un scrutin présidentiel à deux tours, il me semble qu'il est assez difficile de voter blanc au deuxième tour, vu que, par essence, il n'y a que les gens dont le "poulain" accède au second tour qui sont contents du choix proposé. Ca ne veut pas dire que je n'ai jamais voté blanc au second tour, ni que je juge que c'est idiot, chacun fait comme il l'entend et il y a autant de façons de voir la politique que de citoyen-nes.

 

Mais dans l'optique où il y aurait au second tout un candidat de droite et un de gauche, il me semble que je voterai (après, il reste à déterminer ce que moi j'entends par droite et gauche. Et c'est là que je voulais en venir ! ). Même probablement dans l'optique du'un candidat de droite contre un candidat de l'ultra-droite (remarque, ça c'est pas seulement probable, je l'ai déjà fait en 2002.)

 

Bref.

 

Le scénario qui me semble le plus probable et le plus souhaitable est celui là : Droite VS Gauche.*

(Je parle de gauche au sens "classique" du terme, ce qui inclut le PS. Alors que les militants de partis plus à gauche ne le considèrent pas toujours comme tel)

 

Le scénario qui me semble le plus probable (pas forcément le plus souhaitable) est celui là : UMP VS PS.

 

Dans ce contexte, les gens de gauche hors PS sont-ils fondés à se prononcer ? Est-ce utile ? Nuisible ? Pourquoi ?

 

Après avoir pas mal lu (je mets en lien un article qui me semble regrouper la plupart des arguments "contre", pas forcément le meilleur, pas forcément parce que j'aime ce journal, je trouve juste cet article plutôt complet) , j'ai noté trois arguments qui reviennent à l'encontre des primaires, aussi bien celels d'Europe Ecologie que du PS.

 

Contexte-préambule :

 

Ces primaires sont organisées dans un contexte de défiance institutionnelle,

Et en l'abscence de candidat légitime.

 

Arguments "contre" :

 

1. Elles permettraient de "fliquer" les gens,

2. Elles poussent au bipartisme, alors que la pluralité facilite les débats,

3. Ce qui rend complexe la compréhension du priocessus électoral (à deux tours entre de multiples partis)

4. Elles "accentuent la personnalisation du projet politique"

5. Enfin, tants de projets diffèrents au sein du même parti pourraient "faire perdre le fil" de "ce qui définit l'identité" (en l'occurence, socialiste, mais peu importe.)

 

Mon analyse demain ...

 

(Mon ordi n'est pas réparé, je blogue à la pause. Ce qui explique peut-être que j'aborde ce sujet, présent en filigrane très souvent dans mes notes mais assez peu abordé de front finalement ? En tout cas, si le sujet ne vous inspire pas, stay tuned, l'Histoire du Petit Poison et de l'Homme Chocolat est en cours de vérification historique, la Rubrique de la Mariée rendra hommage à l'une d'entre vous, et j'ai promis une note sur l'amitié qui arrivera beintôt - mais qui demande du travail !)

 

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L526xH600/urne-3-e0a46.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Le petit poison cogite
commenter cet article

commentaires

Mia 28/09/2011 01:08


Reçues trop tard...


Le petit poison rouge 30/09/2011 18:20



:/


Garde-les pour la prochaine fois, elles feront des intérêts ! ;)



Mia 22/09/2011 17:42


Ca va... ça irait mieux pour le moral si je motivais à aller à la piscine dans pas trop longtemps... rien de très politique !


Le petit poison rouge 26/09/2011 13:29



Je t'envoie plein de bonnes vibrations :p



Mia 18/09/2011 18:14


Bon courage dans tes pérégrinations politiques (non pas plus que ça... trop complexe pour maintenant)


Le petit poison rouge 18/09/2011 19:33



Merci!


Ca va, toi ?



hecatessen 17/09/2011 16:32


En effet, la droite n'y aurait aucun intérêt mais sa question m'a faite réfléchir.

"Et qu'il me semble étrange de voter à la primaire pour quelqu'un qui ne sera peut être que le choix "par dépit" du second tour" ... Tout à fait d'accord, et je pense que c'est ça qui me freine le
plus pour aller voter à la primaire. Il me reste encore deux semaines pour étudier, réfléchir et me décider.

( PS qui n'a rien à voir, pour Lila, j'ai beaucoup aimé le récit de votre mariage chez mlle dentelle. Félicitations )


Le petit poison rouge 18/09/2011 00:05



Moi, ça ne me freine pas tant que ça, parce que j'espère tellement la présence d'un candidat "de gauche" au second tour ...


Et je file chez Mlle Dentelle !



Lila 17/09/2011 15:37


Il me semble que dans l'article mis en lien, l'auteur se contredit lui-même. Il regrette qu'une personnalité n'ait pas de "légitmité indiscutable" tout en reprochant aux primaires d'accentuer la
personnalisation du projet politique. De même, critiquer le bipartisme me semble un peu étrange alors que ces primaires permettent l'expression de sensibilités différentes.
Je trouve pour ma part que c'est un exercice intéressant, qui permet d'exprimer des différences et de débattre sur le projet au lieu qu'il soit "imposé" par le parti aux électeurs.

Pour autant, je ne sais pas encore si je vais voter ou non. Parce que même si je me définis comme "de gauche", je ne sais pas encore pour quel parti je vais voter au 1er tour. Et qu'il me semble
étrange de voter à la primaire pour quelqu'un qui ne sera peut être que le choix "par dépit" du second tour.

Pour ce qui concerne la participation de la droite et de l'UMP à ces primaires, il faut quand même préciser qu'on signe un document où l'on s'engage à partager les valeurs de gauche, même s'il n'a
bien sur qu'une valeur symbolique. Et surtout, une participation massive aux primaires serait donner au PS une légitimité et une assise plus importante pour préparer la campagne, ça ne me parait
donc pas une bonne idée de leur part.


Le petit poison rouge 18/09/2011 00:02



Qu'ajouter de plus ?


Sinon qu'en ce qui concerne le second tour, même si je partage ton analyse concernant un choix par "dépit", il me semble probable (et souhaitable, évidemment, par rapport à 2002) que le ou la
candidate PS aie à rassembler al gauche pour gagner. Autant je ne suis pas socialiste, autant je préfère voter à droite de ma gauche qu'à droite de la droite ... Ou laisser un 'blanc-seing' à la droite. Mais je répète, ce n'est que mon choix, je respecte toutes les opinions !