Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 13:03

En fait, aujourd'hui, j'aurais bien aimé vous parler des grèves et des manifs, de pourquoi ça ne me fait pas enrager, juste râler un peu, malgré le fait que je fasse partie des gens très très ennuyés. On aurait pu parler de la pénibilité, des avantages accordés aux mamans de trois enfants ou plus, du montant des pensions ... Et, plus encore, de la place qu'occupe la retraite dans une vie, de ce que l'espoir d'en avoir une un jour permet de supporter ...

 

Mais ma bouseuse préférée m'a fauché le blé sous les pieds, avec un article que je trouve excellent à mon modeste niveau, parce que très clair et en même temps très déjà complet. Alors, je vais m'abstenir. Du moins pour le moment.

 

Donc, me revoilà avec cette la suite (et fin) de cette série d'articles.

 

Comme vous l'avez déjà lu si vous êtes assidu(e), je n'ai, à ce jour, aucune vraie bonne raison, matérielle, logique financière, de faire un (ou plusieurs) enfant(s). Ah tiens, allez, rigolons un peu, il faut (petit clin d'oeil à ma silencieuse préférée, pas de jalouse)  faire des enfants pour financer les retraites et "produire" de la croissance. Ah, ah, ah.

 

Je n'ai pas non plus l'horloge biologique qui me démange. Peut-être à cause de mon contraceptif, mais j'en doute, peut être à cause de la vie que j'ai eue jusqu'ici, peut-être parce que j'ai autour de moi beaucoup (mais pas uniquement, ouf) de couples d'amis qui ont eu des enfants sans trop savoir pourquoi, voire pire, qui le regrettent. Grand bien fasse à celles qui l'entendent faire tic-tac, moi, je dois avoir une montre à quartz comme horloge biologique, et ça me va.

 

Ceci dit ...

 

J'ai quand même bien envie d'un bébé (je dis un car ça peut être un commencement de plusieurs, ou un et un seul. J'ai déjà prévenu que le nombre souhaité resterait secret. ) avec CE garçon là (je devrais dire homme, non ? Mais il est encore tellement gamin quand il a envie, et j'aime tellement ça, manger des milk-shake(s)* devant Wakfu ...), pas maintenant de suite, mais un jour.

 

Pourquoi ... ?

 

Parce que, d'abord, je le ressens comme une suite logique de notre histoire. Ca ne l'est pas forcément dans n'importe quel couple, et je considère les gens qui n'ont pas d'enfant(s) par choix plus comme des child-free que comme des égoïstes patentés. Ca n'engage que moi. (Mais ça ne devrait pas, mince, ce n'est pas une tare ! )

 

Ensuite, parce que la vie, ce n'est pas fait que de raison ... Moi la première, j'essaie de faire attention à l'environnement, à mon budget, à ce que j'achète ... Mais pour les choix importants pour moi (**), je peux parfois me donner un peu plus de marge. Par exemple, si un jour on décide d'acheter une maison, il est possible qu'afin d'éviter d'habiter dans un bourg, avec la proximité que ça suggère, on s'éloigne de la ville. Ce qui sous-entend presque à coup sûr une seconde voiture. Mais une maison, quand même, une maison ... Même minuscule ;D, avec un jardin, une balançoire, une cheminée peut-être ... Et un escalier. J'aime pas les maisons de plain-pied. Après, je compose : si on achète une seconde voiture, j'essaierai de mettre en place un covoiturage, je proposerai de la choisir d'occase, petite et peu gourmande, hybride, voire électrique si d'ici là c'est possible dans notre budget ... Les écolos purs et durs diront que c'est une façon de se dédouaner. Moi je dis que c'est une façon de faire de son mieux.

 

Mais revenons-en à notre petit d'homme, qui n'a rien d'un mouton.

 

Je crois que ce qui me donne le plus envie, c'est l'idée que c'est une aventure, sûrement une des plus grandes qu'il nous est donné de pouvoir vivre. Partir faire le tour du monde et vivre de rien, c'est très beau, mais ça ne me correspond pas. Partir dans un pays du Tiers-Monde pour aider les gens, peu importe si c'est au niveau éducatif, médical ou social, je ne m'en sens pas capable. Partir aider à construire une école en Afrique, j'en rêve. Un jour, j'irai. Mais je crois que je ne resterai que quelques mois.

 

Tout ça pour dire, l'Aventure, ça sert rarement à quelque chose, si ? Je crois que l'aventure, la vraie, se vit pour elle-même. Après, elle peut avoir un but (comme construire une école), mais ce qui compte, c'est ce qu'on apprend sur soi, ce en quoi elle nous forme et nous transforme, ce qu'elle nous dit. Pour certains, traverser la route, c'est une aventure ... Et parfois, de cette réussite en apparence toute simple dépend toute une vie.

 

Aujourd'hui, j'ai la chance d'avoir rencontré quelqu'un avec qui j'ai vraiment la volonté de passer tout ma vie, même si je sais que ça demandera parfois de faire des efforts. Je vous renvoie à ce merveilleux texte, lu sur le blog clos - ELLE EST REVENUE !!!!!!!!! d' Envie de Mai. Non mais j'y crois pas, vous êtes encore ici ? Envie de Mai est de retour, non d'une bouse, et vous n'êtes pas en train de la lire ? Ruez-vous sur son blog, plus vite que ça ! Surtout Claire. Bon en fait tu y as été avant, mais peu importe, ça me fait plaisir de parler de vous trois dans cet article.

 

Mmm, je digresse. J'ai, donc, la chance d'avoir rencontré quelqu'un avec qui j'ai vraiment la volonté de passer tout ma vie. Et j'ai envie de vivre cette aventure avec lui. De le voir, ( comme le disait ma décidément parfois ma presque-jumelle de questionnements dans une note qui m'avait beaucoup touchée, parce que je trouvais que c'était de très beaux mots qu'elle avait mis sur un resenti que j'avais également, mais que je ne trouve plus- la note, pas le resenti - je suis dure à suivre aujourd'hui non ? ) montrer une autre facette se sa belle personnalité, de le découvrir sous un autre angle. Sauf que quand elle le dit elle, c'est plus joli. La traîtresse***.

 

 

Donc, peut-être qu'un jour, on aura "un" enfant ...

 

 

http://www.bioecolo.info/home/bioecolo/www/wp-content/uploads/2009/08/bebe-bio.jpg

 

Image chipée ici.

 

 

 

* (Tiens, il faudra que je vous raconte mon premier milk-shake maison)

 

** (Comme toujours, je parle pour MOI, je ne veux pas me prononcer pour l'Homme-Chocolat. Dans la vraie vie, bien entendu, on fait tous nos chois à deux, mais ici, vous êtes dans MA tête ...)

 

*** Ma bellette des Andes, j'ai gouté la Chocolade ce week-end, j'ai pensé très fort à toi ... Et voilà Envie de Mai qui renaît ! C'est pas trop chouette, la vie ? Tu viens quand ? :P Je peux venir quand ? :P

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Les choses qui fâchent
commenter cet article

commentaires

Tortunette 19/10/2010 16:34


Bon retour sur ton blog !

Et ben que de pensée !! C'est le mariage qui t'as fait autant réfléchir sur la pro-création (quel mot horrible!)??
Pour moi pas de pb puisque j'ai toujours voulo avoir DES enfants, autant que j'ai toujours voulu me marier.
A savoir quand ça sera le bon moment ?! Jamais ou toujours, selon comment tu compte voir les choses.

Quoi que tu fasses, tant que tu TE fais plaisir (ou vous faites plaisir pcq ça se décide à 2!).

A bientot par blog interposé.


Le petit poison rouge 19/10/2010 22:32



Disons que je me pose ces questions depuis un bout de temps, mais que je n'avais pas trop de temps à y consacrer !


Je ne susi pas toujours pour choisir "ce qui fait plaisir", mais là, je crois que c'est une chose trop importante pour être laissée aux choix rationnels (oui, je paraphrase ^^)



Cheza 19/10/2010 14:55


Bonjour petit poison,

On ne se connait pas mais je regarde ton blog depuis un certains temps. Et je me reconnais particulièrement dans toute cette réflexion.

Je me marie l'année prochaine, l'année de mes 30 ans, et j'avoue avoir, pour le moment, une horloge biologique inexistante ! ;)

Je voulais juste partager une anecdote à ce sujet. Lors d'une discussion sur les bébés, j'ai dit à mes copines que je m'étais imaginé sans avoir de bébé. ben oui, si l'envie de bébé n'arrivait
jamais ? Je ne me "forcerais" pas...
Impossible d'expliquer leur regard à ce moment la... Comme si j'avais dit une chose vraiment horrible! Alors, que comme toi, je ne faisais que partager mes réflexions du moment, en aucun cas, je
n'ai dit que je ne voulais pas avoir d'enfant...
Du coup, ca me fait plaisir de te lire, et de voir que d'autres aussi, se pose les mêmes questions...

Bonne continuation


Le petit poison rouge 19/10/2010 22:30



Enchantée de te lire, et merci pour ton anecdote. Effectivement, je suis contente de lire que certaines personnes s'y retrouvent, car ce n'est pas le genre de discussion que j'ai facilement avec
le commun des mortel(le)s que je fréquente. Justement pour éviter ce genre de situation. Je me demande combien de mes copines ou collègues ressentent la même chose, tiens !