Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 20:57
Oui, j'écris volontairement tabouleh, pas taboulé. Parce que je n'aime pas le taboulé, alors que j'adore le tabouleh. La nuance ? A peu près un demi-quintal d'herbes aromatiques.

Je m'explique : quand on achète du taboulé en barquette, ou qu'on a la bonne idée de le faire soi même, en partant de l'idée du plat qu'on trouve en barquettes ou à la cantine, les ingrédients sont grosso modo : du boulghour, de la tomate et du concombre à dose ahutement symbolique, de la vinaigrette. Parfois des agrumes, du poulet, des raisins, mais en gros, ça reste du boulghour à la vinaigrette. Berk !

Même quand ça a l'air bien fait, comme ci-dessous, ça ressemble à ça :

(Image ODélices)

Alors qu'un tabouleh, c'est ça :



Vous la voyez, là, la tonne d'herbes ?

Samedi, j'étais ultra presée, et j'ai du improviser mon tabouleh. J'avais du citron, de la vinaigrette maison, des olives maison aussi (pas la mienne) à se damner, des tomates, des concombres, de la menthe et une énorme botte de persil. Et cinq minutes.

Je savais déjà que le boughour n'a pas besoin d'être cuit, qu'il gonfle tout seul dans l'eau. Et il m'est venu une idée : Comme mon mixer à herbes est ridicule, et que ça m'aurait pris quatre heures, et encore si ça ne s'était pas emmelé dans la tige, j'ai mis la botte de persil (en enlevant le plus gros des tiges au ciseau) toute entière au blender ... Avec de l'eau ! Pas beaucoup, juste assez pour que ça "blende" correctement.

Quelques secondes après, j'avais une "soupe" de persil et de menthe qui sentait divinement bon. Je l'ai versée sur le boulghour, puis j'ai coupé les crudités, en mettant bien tout le jus des tomates, ajouté le jus de citron, assaisonné. Deux heures de frigo plus tard, je mangeais le meilleur tabouleh que j'ai jamais fait... Pas orthodoxe, mais vraiment bon !

Bon appétit !



Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Mieux manger
commenter cet article

commentaires