Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 21:03

J'avoue, j'ai un peu tendance à faire du "prosélytisme écolo". Mais crois fermement en ceci :

"Ne doutez jamais du fait qu'un petit nombre de gens réfléchis et engagés peuvent changer le monde. En vérité, c'est la seule chose qui se soit jamais produite. " (Margaret MEAD)

Bon je ne suis pas sûre d'être tout à fait "réfléchie", mais bon, personne n'est obligée de me le faire remarquer. Le problème avec l'écologie comme avec toute "idéologie", c'est qu'au bout d'un moment, on a l'impression de ne jamais en faire assez, quitte à s'en sentir coupable. Résultat, beaucoup de gens autour de moi délaissent le concept.Bon c'est souvent par confort, par facilité . Se remettre en cause, remettre en cause le modère dans lequel on a été élevé, c'est du boulot. Pour certains, élevés dans des périodes très fastes ou très dûres, c'est un peu mission impossible.

Mais pour ceux qui ce sentent juste un peu dérisoires, qui ne savent pas bien quoi faire, j'ai trouvé cette vidéo interressante. Elle explique un concept, le Carrot Mob. Cela consiste en un partenariat entre une association écolo et un commerçant. Le principe est très simple. L'association propose au magasin le deal suivant : si vous vous engagez à utiliser les bénéfices d'un jour précis précis pour réaliser des travaux d'économie d'énergie, on demande à nos adhérents de venir faire leurs courses chez vous ce jour-là. Bon évidemment, ce n'est pas tout à fait désinterressé pour le commerçant... Mais si ça permet de faire quelque chose en achetant des denrées que vous auriez de toute façon achetées ... Pourquoi pas ! En plus, j'imagine que les proprios du magasin, tout contents de voir la baisse de la facture, pourraient devenir des ambassadeurs de l'économie d'énergie. Ou pourquoi pas, baisser leurs prix , on ne sait jamais !

En tout cas, je trouve le concept du donnant-donnant pas bête. Il peut peut-être être amélioré !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Le petit poison cogite
commenter cet article

commentaires