Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 23:25

Je croyais qu'il en restait plus, des "arguments" ... (Au fait, la soupe était bonne !)

 

Apprécier davantage les petits moments d'intimité ou de solitude : Ou comment dire avec tact que vous n'en pourrez parfois plus de supporter vos enfants ...  Ca ne vous motive pas, vous ? :P MMPLV : 4 / LPP : 17

 

 

Avoir confiance en l’avenir de l’humanité : C'est une plaisanterie, non ? J'ai déjà du mal à avoir confiance en l'humanité  "pour moi même" , alors quand je penserai à l'avenir de nos enfants, si on en a, je ne suis pas sûre que je ne serai pas plus angoissée ... MMPLV : 4 / LPP : 18

 

Le regarder manger avec appétit les petits plats qu'on lui a concoctés avec amour : Mais euuuh ! Mon mari aussi les mange avec appétit, ou alors il fait vachement bien semblant ... MMPLV : 4 / LPP : 19

 

Voir le papa nous regarder avec fierté: Je vais dire un truc affreux là. Mais les filles, si votre amoureux ne vous regarde JAMAIS avec fierté, barrez-vous. C'est pas assez affreux ? Vous croyez qu'il sera fier de vous quand vous aurez des valoches pas possibles, des vergetures, cinq kilos en trop, que votre appart sera à chantier parce que vous serez tous les deux débordés par l'arrivée du petit d'homme, et que vous devrez vos taper les cours de rééducation du périnée ? Surtout si vous en profitez pour vous lâcher sur le Nutella (voir article précédent) ? S'il n'est pas fier de vous quand vous affrontez vos peurs, que vous vous décarcassez pour un(e) amie, que vous donnez votre sang alors qu'il fait beau dehors, ou juste parce qu'il vous trouve belle, je crois que vous êtes mal barrées :/ MMPLV : 4 / LPP : 20

 

Arrêter de se regarder le nombril et de tout remettre en question. Arrêter de se regarder le nombril .... Moi j'aurais dit que c'était une condition nécessaire pour être heureux/se en couple déjà, non ? Arrêter de tout remettre en question, sûrement pas ! On est responsables de la santé et de l'éducation du petit, moi je pense que ça va me poser des centaines de questions ... MMPLV : 4 / LPP : 21

 

Découvir notre instinct maternel si naturel : Mais oui, et la marmotte ? Personnellement, je ne crois même pas en rêve à cette notion .D'abord, parce que les humains n'agissent plus à l'instinct depuis looooooongtemps. Et heureusment, la plupart du temps. Ensuite, parce que parler d'instinct maternel, c'est signifier que l'homme est moins doué pour s'occuper des enfants. Et que donc, ce rôle revient naturellement à la mère. Ben voyons.* MMPLV : 4 / LPP : 22

 

Apprendre à se faire confiance : Mmm, rappelez moi à quel moment, je vais me faire confiance, quand je vais suivre mon instinct maternel ou cesser de remettre les choses en question ? Désolée, je ricane. MMPLV : 4 / LPP : 23

 

Entendre son enfant lire pour la première fois, quel miracle!! . One shot.** MMPLV : 5 / LPP : 22

 

Les pique-nique dans le salon qui leur semble si merveilleux! Nous on campe dans le salon ... Et je trouve ça merveilleux ! MMPLV : 5 / LPP : 24

 

Être totalement essentielle pour quelqu'un: OMG ... Franchement, ça aussi, c'est une méga source d'angoisse je trouve. Et j'espère bien qu'aucun des parents n'est essentiel, imaginez, ça ferait quoi de l'autre ? MMPLV : 5 / LPP : 25

 

Accompagner son enfant dans son apprentissage de la vie, c'est suivre une psychothérapie gratuitement parce qu'on apprend beaucoup sur soi ... On finit en beauté ... Je crois effectivement qu'on apprend beaucoup sur soi en devenant parent. Mais je pense que si on a besoin d'une thérapie, faut la commencer avant ! MMPLV : 5 / LPP : 26

 

Bon, pour le moment, je crois qu'on n'a pas trouvé l'argument massue ...

 

A suivre!

 

http://2.bp.blogspot.com/_xahupbuidz0/TJYk8yxi3DI/AAAAAAAAA34/MAUosQvT_AY/s1600/Bebe.jpgImage chipée ici

 

*Cet argument est une idée que j'avais un peu, mais que j'ai surtout pu appréhender plus en détail dans le fameux livre de Françoise Dolto Elisabeth Badinter, vous aurez corrigé de vous même- Merci Flo. , "Le conflit - la Femme et la Mère". Même si j'ai trouvé que les journaliste faisaient leurs choux gras de l'histoire des couches lavables, alors que ce n'est en fait pas le propos en soi. C'est une des raisons pour lesquelles  je vous recommande vivement de le lire .

 

** Pour ma grand mère, ça veut dire (Je me suis fait tuer) en un coup.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison rouge - dans Les choses qui fâchent
commenter cet article

commentaires

sel 14/10/2010 09:57


Je voulais remercier Floh pour son commentaire qui me semble plein de sagesse.
(ben oui, je suis un peu dans le même cas que toi, Petit Poison, jeune mariée, et évidemment plein de questions dans la tête sur le thème "avoir des enfants, ou pas". Avec grosso modo les mêmes
réflexions que toi, si j'en crois cette série de notes)


Le petit poison rouge 19/10/2010 22:51



Oui, moi aussi je la remercie !



Floh 13/10/2010 16:10


Eh non, FloH c'est moi :)
Amusant que pour le coup, je me manifeste également, timidement même si nous nous sommes déjà croisées en d'autres lieux...
Tu sais, c'est amusant aussi, car toutes ces questions, je me les suis posées (me les pose encore, ponctuellement), jamais au point d'en faire une liste comme toi, mais sincèrement l'envie d'enfant
n'est pas quelque chose de naturel en ce qui me concerne.
En toute amitié cependant, au regard de tes réponses, je me permets une réflexion: lorsqu'on en est à ce point dans les questions, c'est qu'il n'est pas encore temps. Tu es une jeune mariée toute
fraîche qui a envie de profiter de son mari, et de son couple, et de sa vie de couple sans enfant. Et personne ne peut te blâmer de cela, bien au contraire. C'est important de le vivre pleinement,
pour ne pas avoir de regret (sur cela non plus...). Je ne dis pas que, si un jour tu deviens maman, tu seras "lassée" de ta vie avec ton mari, mais tu auras juste envie de rajouter une pierre à
l'édifice. Et il ne faut clairement pas opposer le fait d'être heureuse avec ton mari au fait d'être heureuse avec ton mari et un enfant. C'est complémentaire, c'est un glissement naturel...
J'ai longuement, longuement pesé le pour et le contre d'être un jour maman, ou pas...Et puis j'ai rencontré l'homme qui m'a fait penser que concrètement ça pouvait devenir possible. Et puis j'ai
aussi arrêté de réfléchir, et j'ai lâché prise. Je pense que simplement, le jour où nous sommes prêtes, nous ne faisons plus de listes. Nous avons la lucidité d'être conscientes de ce qui nous
attend, le bon et le moins bon, mais y a-t-il besoin d'une vraie raison pour être maman? Je ne le pense pas. On le fait parce qu'on est 2 à en avoir envie, et à vivre cette aventure-là, après avoir
été heureux de vivre toutes les autres (le voyage aux Bahamas, les randos, les nuits de folie, qu'en sais-je...). Et à ce moment, il n'est plus question de "liste pour" et "liste contre", et encore
moins de comptage de points ;)
Pour l'instant, vis ta vie de couple. Laisse-toi le temps d'avancer et d'évoluer. Si tu en viens à te poser toutes ces questions, c'est que ça te travaille. Mais que tu n'as pas la réponse, et je
pense que personne ne te met le couteau sous la gorge pour dire "oui" ou "non" là maintenant ou dans 1 mois...Et crois-moi, je suis bien placée pour savoir que le lâcher prise est difficile à faire
;)
Et pour info, je ne suis ni enceinte, ni sur le point de l'être. Je me reconnais juste dans tes questions, c'était moi il y a quelques temps...
(et si la réponse à "avoir un enfant" est un non de ta part et de celui de ton mari, personne non plus n'est en droit de te lister le "pourquoi" tu as tort de faire ce choix...rien n'est plus
personnel).
Bonne journée à toi :)


Le petit poison rouge 19/10/2010 14:05



(Je te réponds dès que je peux, ça mérite d'y passer un peu de temps je crois !)



Annabelle 13/10/2010 13:41


J'essaie :
parce que quand même, si l'immense majorité des gens sains d'esprit qui en ont fait avant nous sont heureux et nous disent que c'est la plus belle chose du monde, c'est qu'il doit y avoir un fond
de vérité, non ?

pour être liée avec son amoureux sur un autre plan et du coup se rapprocher de lui encore plus - si c'est possible.

Tout ça c'est très égoïste comme raisons mais après avoir aussi milité pour le "les enfants on les fait pas pour soi mais pour eux", je commence à me dire que c'est un peu théorique comme idée. Ca
part toujours d'un désir pour soi même, finalement.


Le petit poison rouge 19/10/2010 14:04



Oui, effectivement, ça part toujours d'un désir pour soi-même ... Et c'est très théorique en effet de faire un enfant "pour lui". Mais le fait que tout ceci soit abstrait n'empèche pas de le
garder dans un coin de sa tête, pour essayer de mieux se comprendre, et d'être un bon parent, non ?



Flo 13/10/2010 09:27


Et non ce n'est pas FloH :)
Juste une lectrice quotidienne un peu dans les même situations que toi :)


Le petit poison rouge 19/10/2010 14:02



Enchantée alors, Flo !



Mars Line 12/10/2010 15:02


J'ai un argument :

Parce que l'on a envie, alors que rationnellement tout pousse à nous dire ''ça sert à rien'', ''c'est angoissant''... et ben merde, on le fait quand même...


Le petit poison rouge 12/10/2010 23:17



On va y venir ... ;D