Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 22:12
Comme d'habitude, la question qui tue : après des nachos, de la bière, des fajitas bien rempli(e)s, (oui, je sais, déjà les nachos sont en trop, diététiquement parlant, mais j'en raffole), que faire comme dessert ? Mon amoureux n'aimant pas les fruits, mais alors pas, mais pas, mais pas du tout, c'est pas facile, sinon une salade d'oranges, ça aurait été vite fait, pas trop lourd, et c'est bon. Mais non, fallait une autre idée, je n'aime pas qu'il se sente "exclu" du repas dans sa propre maison (ça m'arrive tout le temps (enfin pas chez moi), c'est chiant à force ^^).

Donc me voilà défrichant les terres luxuriantes du web 2.0, pour vous, lecteurs .... :p

Et j'ai trouvé ceci



(Je me permets exceptionnellement de copier-coller, le site étant "terminé", ça me ferait mal que la page disparaisse, en même temps qu'une recette déjà culte... Voyez vous mon homme ne sait pas choisir entre un flan et un gateau au chocolat... voici LA solution !! )

Le gateau impossible !

" Pour 8 personnes, il vous faut :
100g de farine
1 cuillère à café de bicarbonate de soude (ou, à défaut, de levure chimique)
1 pincée de sel
150g de beurre + environ 15g pour le moule
7 gros oeufs
190g de sucre
200g de chocolat noir
100g de confiture de lait

600ml de lait
1 gousse de vanille

Préchauffez le four à 200°C.
Portez le lait à ébullition avec la gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur. Aux premiers bouillons, éteignez le feu et couvrez.

Faîtes fondre le chocolat avec le beurre au bain marie. Ajoutez 150g de sucre puis 3 oeufs battus en omelette. Incorporez la farine préalablement tamisée avec le bicarbonate de soude et le sel. Travaillez la pâte jusqu'à ce qu'elle soit lisse. Réservez.

Préparez le flan : dans un saladier, travaillez 4 oeufs avec 40g de sucre. Retirez la gousse de vanille du lait et versez-le sur les oeufs sans cesser de battre. Réservez.

Beurrez généreusement un moule à manqué de 26 cm de diamètre. Répartissez la confiture de lait au fond du moule. Versez la préparation au chocolat dans le moule, puis le flan.

Couvrez le moule d'une feuille de papier d'aluminium en prenant garde de ne pas le mettre en contact avec le flan. Enfournez le gâteau, placé dans un bain marie, pour 20mn à 200°C. Baissez ensuite la température du four à 180°C, retirez la feuille d'aluminium et poursuivez la cuisson pendant environ 30 à 40mn (la lame d'un couteau plantée au centre du gâteau doit ressortir sèche). Pendant la cuisson, les couches de gâteau au chocolat et de flan vont s'inverser.

Sortez le gâteau du four et laissez-le refroidir quelques minutes. Lorsque le gâteau est encore tiède, décollez les bords avec la lame d'un couteau et démoulez-le. Placez le gâteau au réfrigérateur.

Ce gâteau est excellent dégusté parfaitement froid : n'hésitez pas à le préparer largement à l'avance, éventuellement la veille. "

Voilà, je n'ai rien changé, du tout. Merci Laurange si tu consultes encore les commentaires de ton blog, et que tu passes par ici. En revanche, je vous recommande la plus grande prudence si vous tentez cette recette. En effet, la vapeur du bain marie, qui se balade dans le four, s'échappe évidemment dès qu'on 'ouvre, et, si votre four est au sol, comme le mien... ben c'est direct dans la tronche. Je me suis pas blessée, mais j'ai copieusement raler, je pensais pas que ça serait aussi chaud. Mais bon, pas grave :) Pour la confiture de lait, j'ai encore suivi à la lettre les instructions de Dame Laurange (oui, je me suis épatée grâce à cette recette, ça mérite un titre de noblesse, non mais !)

1 litre de lait (entier de préférence)
250 g de sucre
1 gousse de vanille fendue en deux
1 pincée de bicarbonate de soude

Portez le lait et la gousse de vanille à ébullition. Aux premiers bouillons, ajoutez le sucre et la pincée de bicarbonate de soude, remuez, et baissez le feu. Poursuivez la cuisson pendant environ 2h à feu très doux en remuant toutes les 5 à 10 minutes. Quand le lait commence à épaissir et fonce légèrement, tournez plus fréquemment. Le dulce de leche est prêt lorsqu'une goutte versée sur une assiette, puis placée deux à trois minutes au réfrigérateur, se fige. Versez dans des pots en verre
.

Franchement, rien à dire, là encore j'ai suivi religieusement les instructions... Pour la couleur de la chose, je pense qu'il ne faut pas se fier à la photo du blog de Laurange, qui doit montrer de la crème au dulche de leche. J'en referai très sûrement, je pense essayer de faire la même chose à la cannelle (j'espère que deux heures de cuisson/trempage dans le lait suffiront à parfumer assez...? ). Je vous tiens au courant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le petit poison - dans Mieux manger
commenter cet article

commentaires